Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

Les événements de

Séminaire

  • Équipe Analyse Appliquée (AA)

    • Mardi 27 novembre 11:00-12:00 - Khaled SALEH - Université Claude Bernard, Lyon I

      Analyse et approximation numérique d’un modèle multiphasique compressible

      Résumé : Un écoulement multiphasique est un écoulement mettant en jeu des espèces qui se trouvent dans différents états de la matière (gazeux, liquide, solide) ou des espèces qui sont dans le même état mais aux propriétés chimiques différentes (mélanges liquide-liquide non miscibles par exemple). La simulation numérique de tels écoulements a de nombreuses applications industrielles : industrie pétrolière, industrie chimique, industrie nucléaire.
      Dans l’industrie nucléaire, de nombreuses configurations industrielles font intervenir des écoulements multiphasiques. C’est le cas par exemple du phénomène de l’explosion de vapeur : suite à un défaut d’évacuation de chaleur dans le cœur d’un réacteur, celui-ci peut entrer en fusion créant un magma métallique appelé corium, composé de combustible nucléaire et d’éléments fondus issus de la structure du cœur. Lorsque les particules de corium entrent en contact avec l’eau du circuit primaire, originellement à l’état liquide, un phénomène d’évaporation violente de l’eau (flashing) peut se produire, s’accompagnant d’une augmentation soudaine de la pression et de la propagation d’ondes de choc et de détente pouvant endommager la structure du réacteur. La compréhension d’un tel phénomène nécessite de travailler avec des modèles d’écoulements compressibles faisant intervenir plus de trois phases.
      Dans cet exposé, je considérerai un modèle dit multi-fluide introduit par Jean-Marc Hérard (EDF R&D) en 2007 pour le cas de 3 phases puis en 2016 pour le cas plus général de N phases, N étant arbitraire. Pensé comme une extension du fameux modèle diphasique de Baer-Nunziato, le modèle à N phases consiste en N systèmes d’Euler couplés par des termes non conservatifs ainsi que des termes sources de relaxation dont le rôle est d’amener les phases en présence vers un équilibre mécanique et thermodynamique. Dans un premier temps, le présenterai les principales propriétés du modèle (hyperbolicité, inégalité d’entropie, symétrisabilité), puis je présenterai un schéma dit de relaxation à la Suliciu, pour l’approximation des solutions du modèle. Nous verrons que ce schéma permet une approximation relativement précise des solutions bien qu’il soit d’ordre 1. Nous verrons aussi qu’il vérifie au niveau discret des propriétés de stabilité similaires à celles du modèle continu : positivité des masses volumiques et des taux de présence statistiques des phases, inégalités d’entropie discrète.

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 4 décembre 11:00-12:00 - Rémi Rodiac - Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Belgique

      (TBA) Rémi Rodiac

      Article

    • Mardi 11 décembre 11:00-12:00 - Alexandre Thorel - Université du Havre

      Modèle linéaire généralisé dans deux habitats juxtaposés en dynamique de population

      Résumé : Voir fichier joint :

      PDF - 87.6 ko

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 18 décembre 11:00-12:00 - Jean-Baptiste Casteras - Université libre de Bruxelles

      (TBA) Jean-Baptiste Casteras

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Mardi 27 novembre 11:00-12:00 - Clemens MÜLLNER - ENS Lyon

      Automatic sequences are orthogonal to aperiodic multiplicative functions

      Résumé : Résumé :
      This is joint work with Mariusz Lemanczyk. Recently it was shown by the author that all automatic sequences satisfy the Sarnak conjecture. In particular, they are orthogonal to the Möbius function. This result relied on a structural result for automata and tools from analytic number theory, most importantly a method developed by Mauduit and Rivat.
      In this talk we give an interpretation of the mentioned structural result in terms of substitutions and dynamical systems. Furthermore, we use joinings and a criterion by Katai to show that any primitive substitution/automatic sequence is orthogonal not just to the Möbius function but to any bounded aperiodic multiplicative function.

      Lieu : Luminy, TPR2, salle 304-306

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 4 décembre 11:00-12:00 - Thomas STOLL - Université de Lorraine

      Séminaire Dynamique, Arithmétique, Combinatoire (Ernest)

      Lieu : Luminy, TPR2, salle 304-306

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 11 décembre 11:00-12:00 - Ilya SHKREDOV - Steklov Mathematical Institute

      Séminaire Dynamique, Arithmétique, Combinatoire (Ernest)

      Lieu : Luminy, TPR2, salle 304-306

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 18 décembre 11:00-12:00 - Nahid WALJI - American University, Paris

      Séminaire Dynamique, Arithmétique, Combinatoire (Ernest)

      Lieu : Luminy, TPR2, salle 304-306

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Lundi 3 décembre 14:00-15:00 - Filip Misev

      Séminaire Géométrie, Dynamique et Topologie (GDT)

      Résumé : TBA

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 10 décembre 14:00-15:00 - Abdelghani ZEGHIB - ENS Lyon

      Actions causales

      Résumé : Une structure causale sur une variété consiste en la donnée d’un champ de cônes tangents : un cône convexe saillant dans l’espace tangent de tout point. Nous nous intéressons au groupe d’automorphismes d’une telle structure et particulièrement au cas où ce groupe agit non-proprement.

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Vendredi 23 novembre 11:00-12:00 - Ville SALO - University of Turku

      Universal groups of cellular automata

      Résumé : The full shift is the topological dynamical system of bi-infinite sequences over a finite alphabet under the shift map. Its automorphism group, the group of (reversible) cellular automata, has a rich family of finitely-generated subgroups, including all finite, f.g. abelian and f.g. free groups, and several groups with undecidable torsion problem. Many closure properties are also known for this family, such as closure under direct products and free products. The group itself is not finitely-generated.
      Nevertheless, we show that there is a finitely-generated subgroup that is universal, in the sense that it contains an embedded copy of every other finitely-generated subgroup.

      JPEG - 15.9 ko
      Ville SALO

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 30 novembre 11:00-12:00 - Florent YGOUF - Institut Fourier, Grenoble

      Un critère pour la densité des feuilles isopériodiques dans les lieux de différentielles abéliennes de rang 1

      Résumé : TBA
      -
      Lien : theses.fr

      https://www-fourier.ujf-grenoble.fr/user
      JPEG - 17.2 ko
      Florent YGOUF

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 14 décembre 11:00-12:00 - Gilles COURTOIS - IMJ-PRG, Paris

      Séminaire Teich (TBA)

      Résumé : TBA

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Analyse, Géométrie et Topologie (AGT)

  • Équipe Analyse, Géométrie et Topologie (AGT)

    • Lundi 3 décembre 14:00-15:00 - Filip Misev

      Séminaire Géométrie, Dynamique et Topologie (GDT)

      Résumé : TBA

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 10 décembre 14:00-15:00 - Abdelghani ZEGHIB - ENS Lyon

      Actions causales

      Résumé : Une structure causale sur une variété consiste en la donnée d’un champ de cônes tangents : un cône convexe saillant dans l’espace tangent de tout point. Nous nous intéressons au groupe d’automorphismes d’une telle structure et particulièrement au cas où ce groupe agit non-proprement.

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Analyse, Géométrie et Topologie (AGT)

    • Jeudi 22 novembre 14:00-15:00 - Mickaël MATUSINSKI - IMB, Université de Bordeaux

      Transséries et résolution formelle d’équations différentielles, une introduction.

      Résumé : L’étude des transséries, depuis leur introduction au début des années 90 par J. Ecalle dans sa preuve monumentale de la conjecture de Dulac (finitude du nombre de cycles limites d’une équation différentielle polynomiale de dimension 2, en lien avec le XVIème problème de Hilbert), a connu des progrès spectaculaires. Notamment leur théorie des modèles a connu d’important résultats récents via les travaux de Aschenbrenner - van den Dries - van der Hoeven. L’objectif de cet exposé est de présenter un survol introductif à ces objets. Si le temps le permet, j’aborderais aussi un travail en cours avec O. Le Gal et F. Sanz sur la résolution explicite en transséries d’équations différentielles formelles.

      JPEG - 7 ko
      Mickaël MATUSINSKI

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 6 décembre 14:00-15:00 - Patrick Iglesias-Zemmour - Aix-Marseille Université

      Formes différentielles sur les espaces stratifiés

      Résumé : On considère les espaces stratifiés difféologiques. C’est-à-dire des espaces difféologiques qui admettent une stratification sous-jacente, ou de façon équivalente : des espaces stratifiés équipés d’une difféologie compatible. Ces espaces héritent naturellement d’un complexe de formes différentielles au sens des espaces difféologiques. Mais il existe, d’un autre côté, une notion propre aux espaces stratifiés : le complexe des formes perverses, introduites ou définies par Goresky, MacPherson et Brylinski. Nous verrons à quelle condition une forme de perversité zéro est la restriction d’une forme différentielle. Nous attachons pour cela, à chaque forme de perversité zéro, un index qui mesure le nombre de formes différentielles différentes qui lui sont associés au voisinage de chaque strate singulière.
      Travail en collaboration avec Serap Gürer — Galatasaray Université.

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 13 décembre 14:00-15:00 - Adam Parusinski - Université Côte d'Azur

      Les variétés algébriques sont homéomorphes aux variétés définies sur les corps de nombres

      Notes de dernières minutes : Nous montrons que chaque variété algébrique affine ou projective définie sur R ou C est homéomorphe à une variété définie sur la clôture algébrique de Q. Nous construisons un tel homéomorphisme par une petite déformation des coefficients des équations originales de manière que cette déformation est équisingulière au sens de Zariski. Un résultat analogue dans le cas local analytique a été démontré récemment par Guillaume Rond. Ceci est un travail en collaboration avec Guillaume Rond.

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Logique de la Programmation (LDP)

    • Jeudi 22 novembre 11:00-12:30 - Zeinab GALAL - IRIF, Paris

      Connecting models of differential linear logic with reloids

      Résumé : Species of structures were introduced by Joyal as a unified framework for the theory of generating series in enumerative combinatorics.
      Species are connected to Girard’s normal functor semantics of λ-calculus where terms are interpreted as power series with sets as coefficients.
      Fiore et al. presented a generalised definition that both encompasses Joyal’s species and constitutes a model of differential linear logic.
      For generalised species of structures, types are interpreted as groupoids which provides the connection with combinatorics whereas they are interpeted as sets in Girard’s normal functors and in the relational model. To investigate how these models interact, we introduce a variant of the relational model where objects are setoids (sets equipped with an equivalence relation) and morphisms are relations. We obtain a new model of differential linear logic (named Reloids) that allows for a less degenerate collapse from species than the one to normal functors or relations. We then show how to construct functors preserving the linear logic structure between these four models.

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Probabilités (PROBA)

    • Vendredi 23 novembre 11:00-12:00 - Nina HOLDEN - ETH Zurich

      Natural measures on random fractals

      Résumé : Several fractals that arise as the scaling limit of statistical physics models come equipped with a natural measure. This measure can often be defined equivalently in multiple ways : axiomatically, via Minkowski content, or as the limit of counting measure for the discrete model. We study such measures for the Schramm-Loewner evolution, percolation pivotal points, and various fractals in the geometry of Liouville quantum gravity. Based on joint works with subsets of Bernardi, Lawler, Li, and Sun.

      JPEG - 6 ko
      Nina HOLDEN

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 30 novembre 11:00-12:00 - Laurent Miclo

      Séminaire Probabilités et Statistique

      Article

    • Vendredi 7 décembre 11:00-12:00 - Titus Lupu - LPSM

      Séminaire Probabilités et Statistique

      Article

    • Vendredi 14 décembre 11:00-12:00 - Clément Mouhot / Maxime Hauray (Séminaire Hypathie)

      Séminaire Probabilités et Statistique

      Article

  • Équipe Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

    • Jeudi 22 novembre 14:00-15:00 - Ahmed MOUSSAOUI - Université de Versailles Saint-Quentin

      Calcul explicite de supports cuspidaux de paramètres de Langlands

      Résumé : La correspondance de Langlands prédit une bijection entre représentations irréductibles d’un groupe réductif p-adique G et les paramètres de Langlands enrichis de G. La notion de support cuspidal d’une représentation irréductible est bien défini et il lui correspond une notion de support cuspidal pour les paramètres de Langlands enrichis. Dans cet exposé, nous verrons comment calculer explicitement le support cuspidal d’un paramètre de Langlands enrichi d’une forme intérieure de GLn ou d’un groupe classique.

      JPEG - 13.1 ko
      Ahmed MOUSSAOUI

      Lieu : Amphithéâtre Herbrand 130-134 (1er étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Notes de dernières minutes : Exceptionnellement dans l’amphi Herbrand.

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 29 novembre 14:00-15:00 - Simon RICHE - LMBP, Université Clermont Auvergne

      Séminaire Représentations des Groupes Réductifs (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 13.2 ko
      Simon RICHE

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Notes de dernières minutes : [Médaille de Bronze CNRS 2016->http://recherche.math.univ-bpclermont.fr/grand_public/actu/riche/index.php] (récompensé pour sa démonstration de la validité de la conjecture de Lusztig).

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 13 décembre 14:00-15:00 - Eric OPDAM - University of Amsterdam

      Séminaire Représentations des Groupes Réductifs (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 7.9 ko
      Eric OPDAM

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Colloquium de Mathématiques de Marseille

    • Vendredi 14 décembre 16:00-17:00 - Serge Cantat - IRMAR - Université de Rennes - CNRS

      Un lemme d’Ineterpolation

      Résumé : Considérons une suite u(n) qui est définie par une relation de récurrence linéaire. Le théorème de Skolem, Mahler et Lech stipule que les indices n en lesquels u(n) s’annule forment une union finie de progressions arithmétiques. J’expliquerai comment l’approximation des fonctions continues par des polynômes et les bases de l’analyse p-adique permettent d’obtenir un tel énoncé. La méthode employée couvre maintenant des situations non linéaires et a de multiples conséquences ; j’en décrirai quelques unes.

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Statistiques (STA)

    • Vendredi 23 novembre 11:00-12:00 - Nina HOLDEN - ETH Zurich

      Natural measures on random fractals

      Résumé : Several fractals that arise as the scaling limit of statistical physics models come equipped with a natural measure. This measure can often be defined equivalently in multiple ways : axiomatically, via Minkowski content, or as the limit of counting measure for the discrete model. We study such measures for the Schramm-Loewner evolution, percolation pivotal points, and various fractals in the geometry of Liouville quantum gravity. Based on joint works with subsets of Bernardi, Lawler, Li, and Sun.

      JPEG - 6 ko
      Nina HOLDEN

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 30 novembre 11:00-12:00 - Laurent Miclo

      Séminaire Probabilités et Statistique

      Article

    • Vendredi 7 décembre 11:00-12:00 - Titus Lupu - LPSM

      Séminaire Probabilités et Statistique

      Article

    • Vendredi 14 décembre 11:00-12:00 - Clément Mouhot / Maxime Hauray (Séminaire Hypathie)

      Séminaire Probabilités et Statistique

      Article

Manifestation scientifique

  • Équipe Analyse Appliquée (AA)

Ajouter un événement