Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

Les événements de janvier 2017

Séminaire

  • Équipe Analyse Appliquée (AA)

    • Mardi 10 janvier 11:00-12:00 - Christophe CHEVERRY - Université de Rennes 1

      Sur le transport anormal

      Résumé : Dans cet exposé, j’expliquerai comment on peut obtenir une description déterministe de la turbulence dans les plasmas magnétisés. Quelques conséquences seront examinées. L’accent sera mis sur le cas des tokamaks.

      JPEG - 19.3 ko
      Christophe CHEVERRY

      Lieu : CMI, salle de séminaire

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 17 janvier 11:00-12:00 - François HAMEL - I2M, Marseille

      Écoulements parallèles pour l’équation d’Euler et symétrie pour des équations elliptiques semi-linéaires

      Résumé : Dans cet exposé, je parlerai de propriétés de symétrie plane pour les solutions de certaines équations aux dérivées partielles en dimension 2 et en dimensions supérieures. Notamment, je montrerai que, dans une bande en dimension 2, un écoulement stationnaire d’un fluide incompressible idéal sans point de stagnation et tangent au bord est nécessairement un écoulement parallèle à la direction de la bande. La même conclusion reste vraie pour un écoulement borné dans un demi-plan. Les preuves sont fondées sur l’étude des propriétés géométriques des lignes de courant et sur des résultats de symétrie plane pour les solutions de certaines équations elliptiques semi-linéaires. Quelques résultats de symétrie plane dans des plaques en dimension N quelconque seront également mentionnés. Cet exposé s’appuie sur des travaux en collaboration avec Nikolai Nadirashvili.

      JPEG - 11.8 ko
      François HAMEL

      Lieu : CMI, salle de séminaire

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 24 janvier 11:00-12:00 - Nicolas CROUSEILLES - INRIA Rennes Bretagne-Atlantique

      Méthodes numérique uniformément précises pour les équations cinétiques hautement oscillantes

      Résumé : Dans cet exposé, nous présenterons une classe de méthodes numériques uniformément précises par rapport à la période d’oscillation en temps de la solution.
      L’approche est basée sur une formulation double-échelle de la solution, incluant une variable périodique supplémentaire. Nous présenterons plusieurs applications à travers des résultats numériques.

      JPEG - 9.9 ko
      Nicolas CROUSEILLES

      Lieu : CMI, salle de séminaire

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 31 janvier 11:00-12:00 - Philippe ANGOT - I2M, Marseille

      Modélisation et analyse de problèmes d’interface pour l’écoulement fluide-poreux

      Résumé : On propose des conditions multi-dimensionnelles de saut des vecteurs vitesse et contrainte pour l’écoulement incompressible à l’interface entre un fluide visqueux et un milieu poreux saturé. Ces conditions sont issues d’une modélisation asymptotique de type « couche mince » à l’interface fluide-poreux et approchées à l’ordre un.
      On montre qu’on retrouve ainsi toutes les conditions tangentielles dérivées dans la littérature par des méthodes d’ « upscaling » (homogénéisation ou moyenne volumique), mais obtenues uniquement pour l’écoulement de cisaillement 1-D dans un canal.
      L’analyse mathématique des problèmes correspondants montre le caractère globalement bien posé en temps des modèles instationnaires de Stokes/Brinkman et Stokes/Darcy avec ces conditions de saut à l’interface.
      La partie modélisation de ce travail a été faite en collaboration avec B. Goyeau (Centrale Paris) et J. A. Ochoa-Tapia (Univ. Mexico).

      JPEG - 7 ko
      Philippe ANGOT

      Lieu : CMI, salle de séminaire

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Analyse Appliquée (AA)

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Mardi 10 janvier 11:00-12:00 - Gautier HANNA - I2M, Marseille

      Sur les blocs de chiffres des nombres premiers

      Résumé : Il est bien connu, depuis les travaux de Mauduit et Rivat, que la suite des nombres premiers est orthogonale à la suite de Thue-Morse et à la suite de Rudin-Shapiro. Ces deux résultats se réinterprètent en disant que les nombres premiers sont bien répartis selon, respectivement, la parité de leur somme des chiffres (en base 2), et sur la parité de leur nombres de blocs `11’ (toujours en base 2). En réalité les travaux de Mauduit et Rivat fournissent des informations plus générales.
      Au cours de cet exposé, après avoir motivé cette question en la replaçant dans son contexte historique, nous verrons comment les travaux de Mauduit et Rivat peuvent être utilisés, pour étendre leurs résultats sur la suite de Rudin-Shapiro à des blocs quelconques sur des bases quelconques.
      Dans un troisième temps, nous verrons comment adapter la méthode pour obtenir des informations sur le nombre d’occurrence d’un bloc composé exclusivement de "1" en base 2, mais où la taille du bloc dépend du nombre de chiffres en base 2 du nombre premier considéré.

      JPEG - 9.2 ko
      Gautier HANNA

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 17 janvier 11:00-12:00 - Mariusz LEMAŃCZYK - Nicolaus Copernicus University, Toruń

      Disjonction de Mœbius dans des modèles uniquement ergodiques

      Résumé : Je vais présenter des arguments qui montrent la disjonction de Mœbius dans tous les modèles uniquement ergodiques des transformations à spectre discret, et au-delà.

      JPEG - 11.8 ko
      Mariusz LEMAŃCZYK

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 24 janvier 11:00-12:00 - Andrew RYZHIKOV - Université Grenoble Alpes

      Synchronization Problems in Automata Without Non-trivial Cycles

      Résumé : The concept of synchronization in automata theory is a formalization of the idea of returning control over an automaton in a situation where its current state in unknown. If the current state is known to be in some particular subset of states, checking whether the control can be returned (the subset synchronization problem) is known to be a PSPACE-complete problem. I will speak about the restriction of this problem to the class of weakly acyclic automata, which are the automata containing no cycles other than self-loops in their underlying digraph. Such automata form a proper subclass of well-studied aperiodic automata. In the class of weakly acyclic automata many synchronization problems remain surprisingly hard. In particular, the subset synchronization problem is NP-complete, and its generalization, the problem of computing the rank of a subset of states, is hard to approximate within a polynomial factor. The results remain true even in the case where the alphabet of the automaton is binary. I will show the connection of the mentioned problems with the problem of finding the chromatic number of a graph and provide some other problems that are hard in the class of weakly acyclic automata.

      JPEG - 11.3 ko
      Andrew RYZHIKOV

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Lundi 2 janvier 14:00-15:00 -

      Vacances de Noël

      Article

    • Lundi 9 janvier 14:00-15:00 - Anne-Laure THIEL - IMB, Dijon

      Action catégorique du groupe de tresses du cylindre

      Résumé : Dans leurs travaux fondateurs, Khovanov et Seidel ont utilisé la nature polymorphe du groupe de tresses usuel (ie de type A fini) et ses diverses définitions (présentation diagrammatique, mapping class group...) pour construire une action catégorique de ce groupe qui catégorifie la célèbre représentation linéaire de Burau. Le fait notable est que cette action catégorique détecte des propriétés topologiques plus fines ce qui assure sa fidélité contrairement à la représentation linéaire. Le but de cet exposé est de décrire une généralisation de leur approche à un autre groupe d’Artin, celui de type B - alias groupe de tresses du cylindre ou de type A affine étendu. Travail en commun avec Agnès Gadbled et Emmanuel Wagner.

      JPEG - 16 ko
      Anne-Laure THIEL

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 16 janvier 14:00-15:00 - Marc-Hubert NICOLE - Aix-Marseille Université

      Cycles algébriques et Formes modulaires

      Résumé : TBA

      JPEG - 10.9 ko
      Marc-Hubert NICOLE

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 23 janvier 14:00-15:00 - Jean-Yves BRIEND - Aix-Marseille Université

      La notion d’involution chez Girard Desargues

      Résumé : Dans son Brouillon Project de 1639, Girard Desargues introduit la notion d’involution de 6 points d’une droite, outil qui lui permettra de synthétiser et généraliser les principaux résultats de la théorie apollonienne des coniques en fondant au passage ce qui allait devenir la géométrie projective et la théoie de la polarité des coniques.
      L’intérêt de cette notion fût, à de rares exceptions près, mal comprise par ses contemporains. Je tâcherai de vous la présenter en mettant en avant ce qui, selon nous, a conduit Desargues à mettre sur pied ce concept.

      JPEG - 14.1 ko
      Jean-Yves BRIEND

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 30 janvier 14:00-15:00 - Shu SHEN - Université Paris-Sud

      Séminaire Géométrie, Dynamique et Topologie (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 17.7 ko
      Shu SHEN

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 Marseille cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Vendredi 6 janvier 11:00-12:00 - Anthony GENEVOIS - I2M, Marseille

      Géométrie "quasi-cubique" des produits graphés

      Résumé : Le produit graphé est une opération sur les groupes qui, d’une certaine manière, interpole le produit libre et le produit direct. L’objectif de cet exposé est d’associer à tout produit graphé un modèle géométrique ayant de nombreux points communs avec les complexes cubiques CAT(0), puis d’exploiter ce modèle pour étudier la géométrie des groupes se décomposant en un produit graphé. En particulier, nous donnerons les grandes idées permettant de démontrer qu’un produit graphé de groupes CAT(0) (ie. à courbure négative ou nulle, grossièrement) est lui-même CAT(0).

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 13 janvier 11:00-12:00 - Nicolas BÉDARIDE - I2M, Marseille

      Pavage par losanges et règles locales

      Résumé : TBA

      JPEG - 9.1 ko
      Nicolas BÉDARIDE

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 20 janvier 11:00-12:00 - Olga ROMASKEVICH - ENS Lyon

      Des moyennes sphériques markoviennes pour les actions de groupes libres

      Résumé : Dans cet exposé, il sera question d’un théorème ergodique pour des actions du groupe libre. Nous allons prouver la convergence en L^1 des moyennes sphériques mais pas celles auxquelles nous sommes habituées ! La définition standard va être généralisée de sorte que les éléments de la sphère dans le groupe libre vont être pris avec les poids définis par une chaîne de Markov. Sous des conditions faibles (données par des inégalités) sur la matrice stochastique P qui définit la chaîne, nous prouvons la convergence des moyennes sphériques. Jusqu’ici, cette convergence n’était connue que pour les chaînes de Markov symétriques (données par des égalités) ; maintenant elle est établie sur un ouvert de l’espace des matrices stochastiques.
      Ce travail est une collaboration avec Lewis Bowen et Alexander Bufetov.

      JPEG - 28.1 ko
      Olga ROMASKEVICH

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 27 janvier 11:00-12:00 - Pascal HUBERT - I2M & FRUMAM, Marseille

      Tous les coefficients de diffusion sont atteints par le windtree

      Résumé : TBA

      JPEG - 16.1 ko
      Pascal HUBERT

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Analyse, Géométrie et Topologie (AGT)

    • Lundi 23 janvier 10:30-11:30 - Konstantin FEDOROVSKIY - Moscow State University

      Quadrature domains, their properties, and relations with Nevanlinna domains

      Résumé : A bounded domain G ⊂ ℂ is said to be a quadrature domain (or, more precisely, quadrature domain in the wide sense), if there exists a distribution T with support in G, such that for any holomorphic integrable in G function f one has ∫ Gf dA = T(f), where dA stands for the area measure. If the support of T is a finite set, then G is said to be a classical quadrature domain. It turns out that the concept of a quadrature domain has (via the concept of a Schwarz function) interesting relations with the concept of Nevanlinna and locally Nevanlinna domains (in the class of simply connected domains). In the talk it is planned to discuss descriptions of simply connected Nevanlinna and quadrature domains in terms of conformal and univalent harmonic mappings.

      Lieu : CMI, Salle de séminaire

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 30 janvier 10:00-11:00 - Zouhair MOUAYN - Maroc et IHES

      Coherent states and Berezin transforms attached to Landau levels

      Résumé : In general, coherent states (|x⟩)x∈X are a specific overcomplete family of normalized vectors in the Hilbert space H of the problem that describes the quantum phenomena and solves the identity of H as 1H = ∫ X|x⟩ ⟨x|dμ(x). These states have long been known for the harmonic oscillator and their properties have frequently been taken as models for defining this notion for other models. We review the definition and properties of coherent states with examples. We construct coherent states attached to Landau levels (discrete energies of a uniform magnetic field) on three known examples of Kähler manifolds X : the Poincare disk D, the Euclidean plane ℂ and the Riemann sphere Cℙ1. After defining their corresponding integral transforms, we obtain characterization theorems for spaces of bound states of the particle. Generalization to ℂn and to the complex unit ball Bn and Cℙn are also discussed. In these cases, we apply a coherent states quantization method to recover the corresponding Berezin transforms and we give formulae representing these transforms as functions of Laplace-Beltrami operators.

      JPEG - 7.8 ko
      Zouhair MOUAYN

      Lieu : CMI, salle de séminaire

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 30 janvier 11:15-12:15 - Anton BARANOV - St.Petersburg State University

      Hypercyclic Toeplitz operators

      Résumé : We study hypercyclicity of the Toeplitz operators in the Hardy space H2(D) with symbols of the form p(z) + φ(z), where p is a polynomial and φ ∈ H∞(D). We find both necessary and sufficient conditions for hypercyclicity which almost coincide in the case when deg p = 1.

      JPEG - 14.9 ko
      Anton BARANOV

      Lieu : CMI, salle de séminaire

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Analyse, Géométrie et Topologie (AGT)

    • Lundi 2 janvier 14:00-15:00 -

      Vacances de Noël

      Article

    • Lundi 9 janvier 14:00-15:00 - Anne-Laure THIEL - IMB, Dijon

      Action catégorique du groupe de tresses du cylindre

      Résumé : Dans leurs travaux fondateurs, Khovanov et Seidel ont utilisé la nature polymorphe du groupe de tresses usuel (ie de type A fini) et ses diverses définitions (présentation diagrammatique, mapping class group...) pour construire une action catégorique de ce groupe qui catégorifie la célèbre représentation linéaire de Burau. Le fait notable est que cette action catégorique détecte des propriétés topologiques plus fines ce qui assure sa fidélité contrairement à la représentation linéaire. Le but de cet exposé est de décrire une généralisation de leur approche à un autre groupe d’Artin, celui de type B - alias groupe de tresses du cylindre ou de type A affine étendu. Travail en commun avec Agnès Gadbled et Emmanuel Wagner.

      JPEG - 16 ko
      Anne-Laure THIEL

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 16 janvier 14:00-15:00 - Marc-Hubert NICOLE - Aix-Marseille Université

      Cycles algébriques et Formes modulaires

      Résumé : TBA

      JPEG - 10.9 ko
      Marc-Hubert NICOLE

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 23 janvier 14:00-15:00 - Jean-Yves BRIEND - Aix-Marseille Université

      La notion d’involution chez Girard Desargues

      Résumé : Dans son Brouillon Project de 1639, Girard Desargues introduit la notion d’involution de 6 points d’une droite, outil qui lui permettra de synthétiser et généraliser les principaux résultats de la théorie apollonienne des coniques en fondant au passage ce qui allait devenir la géométrie projective et la théoie de la polarité des coniques.
      L’intérêt de cette notion fût, à de rares exceptions près, mal comprise par ses contemporains. Je tâcherai de vous la présenter en mettant en avant ce qui, selon nous, a conduit Desargues à mettre sur pied ce concept.

      JPEG - 14.1 ko
      Jean-Yves BRIEND

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 30 janvier 14:00-15:00 - Shu SHEN - Université Paris-Sud

      Séminaire Géométrie, Dynamique et Topologie (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 17.7 ko
      Shu SHEN

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 Marseille cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Analyse, Géométrie et Topologie (AGT)

    • Jeudi 19 janvier 14:00-15:00 - Helge PEDERSEN - ICMC, USP-Sao Carlos (Brésil)

      Lipschitz normal embeddings in the space of matrices

      Résumé : The germ of an algebraic variety is naturally equipped with two different metrics up to bilipschitz equivalence. The inner metric and the outer metric. One calls a germ of a variety Lipschitz normally embedded if the two metrics are bilipschitz equivalent. In this talk we prove Lipschitz normal embeddedness of some algebraic subsets of the space of matrices. These include the space of matrices, symmetric matrices and skew-symmetric matrices of rank equal to a given number and their closures, the upper triangular matrices with determinant 0 and linear space transverse to the rank stratification away from the origin.

      JPEG - 16.3 ko
      Helge PEDERSEN

      Lieu : FRUMAM

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 19 janvier 15:30-16:30 - Dirk SIERSMA - Utrecht University

      Singularities and Equilibria of Constrained Systems

      Résumé : In this talk we discuss some results about Coulomb potential and the Area function on constrained systems :
      - Linkages in the plane,
      - Point charges on Curves (and other constrains).
      We describe the equilibria in geometric terms and use Morse theory and caustics.
      This is joint work of Khimshiashvili-Panina-Siersma during Research in Triple at CIRM.

      JPEG - 20.8 ko
      Dirk SIERSMA

      Lieu : FRUMAM

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Logique de la Programmation (LDP)

    • Jeudi 26 janvier 11:00-12:00 - Gabriel SCHERER - Northeastern University, Boston

      Deciding simply-typed equivalence with sums and the empty type

      Résumé : The simply-typed λ-calculus, with only function types, is strongly normalizing, and its program equivalence relation is decidable : unlike in more advanced type system with polymorphism or effects, the natural "syntactic" equivalence (βη-equivalence) corresponds to natural "semantic" equivalence (observational or contextual equivalence), and is decidable. Adding product types (pairs) is easy and preserves these properties, but sums (disjoint unions) are, surprisingly, harder. It is only in 1995 that Neil Ghani proved that the equivalence in presence of sums is decidable, and the situation in presence of the empty type (zero-ary sum) was unknown.
      We propose an equivalence algorithm for sums and the empty type that takes inspiration from a proof-theoretic technique, named "focusing",designed for proof search. The exposition will be introductory ; I will present the difficulties caused by sums and the empty type, present some of the existing approaches for sums in the literature, introduce focusing, and give a high-level intuition of our saturation-based algorithm and its termination argument.

      JPEG - 24.5 ko
      Gabriel SCHERER

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Mathématiques, Évolution, Biologie (MEB)

    • Lundi 23 janvier 11:00-12:00 - Gilles DIDIER - I2M, Marseille

      Time-dependent-asymmetric-linear-parsimonious ancestral state reconstruction

      Résumé : The time-dependent-asymmetric-linear parsimony is an ancestral state reconstruction method which extends the standard linear parsimony (a.k.a. Wagner parsimony) approach by taking into account both branch lengths and asymmetric evolutionary costs for reconstructing quantitative characters (asymmetric costs amount to assuming an evolutionary trend toward the direction with the lowest cost).
      A formal study of the influence of the asymmetry parameter shows that the time-dependent-asymmetric-linear parsimony infers states which are all taken among the known states, except for some degenerate cases corresponding to special values of the asymmetry parameter. This remarkable property holds in particular for the Wagner parsimony.
      This study leads to a polynomial algorithm which determines, and provides a compact representation of, the parametric reconstruction of a phylogenetic tree, that is for all the unknown nodes, the set of all the possible reconstructed states associated to the asymmetry parameters leading to them. The time-dependent-asymmetric-linear parsimony is finally illustrated with the parametric reconstruction of the body size of cetaceans.

      JPEG - 20.1 ko
      Gilles DIDIER

      Lieu : FRUMAM

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 30 janvier 11:00-12:00 - Étienne BIRMELÉ - MAP5, Université Paris Descartes

      Étude des perturbations des régulations géniques dans le cancer de la vessie

      Résumé : Certains types de cancer de la vessie se comportent de façon très similaires à des cellules saines en train de proliférer ou de se différencier, laissant à penser que la tumeur utilise principalement le réseau de régulation préexistant. Le projet LIONS, en collaboration avec les universités d’Evry, Montpellier et York, ainsi qu’avec l’institut Curie, cherche à déterminer quels sont les facteurs de transcription (TF) clés de la tumorigénèse, c’est-à-dire dont une altération dans le mécanisme de régulation rend le comportement cellulaire pathologique.
      D’un point de vue statistique, cette notion, différente de celle d’expression différentielle, nécessite de 1) disposer d’un réseau de référence correspondant aux cellules saines 2) établir un score de dérégulation indiquant quels gènes ont un comportement anormal dans la tumeur 3) déterminer les jeux minimaux de TF expliquant ces comportement anormaux. L’exposé développera les pistes étudiées actuellement pour chacun de ces points.

      JPEG - 9.4 ko
      Étienne BIRMELÉ

      Lieu : FRUMAM

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Probabilités (PROBA)

    • Vendredi 6 janvier 11:00-12:00 - Nicolas Broutin - INRIA

      Séminaire Probabilités et Statistique

      Article

    • Vendredi 13 janvier 11:00-12:00 - Olivier RIOUL - Telecom ParisTech

      Optimal transport to the entropy power inequality

      Résumé : The Entropy Power Inequality (EPI) has a long history. It was first stated by Shannon in his famous 1948 seminal paper, the founding work of the field of information theory. It was much later proved by Stam using Fisher’s information and by Lieb using Young’s convolutional inequality with sharp constant. Today’ available proofs are variations of these two proofs. In this talk, we first motivate the use of the EPI for communication theory. After reviewing previous proofs, we introduce an optimal transport argument that recently proved useful in information theory. This takes the form of a simple change of variables from which we build an elementary proof of the EPI that opens new perspectives.

      JPEG - 4.9 ko
      Olivier RIOUL

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 20 janvier 10:00-11:00 - Aldéric JOULIN - INSA Toulouse

      Séminaire Probabilités et Statistique

      Résumé : TBA

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 27 janvier 11:00-12:00 - Enrique ANDJEL - I2M, Marseille & IMPA, Rio

      Zero range process with rapidly growing rates

      Résumé : The zero range process describes the evolution of particles on acountable set of sites S. Multiple occupation of a given site is allowed and if a site contains n particles, then a particle will leave that site at rate g(n). When a particle jumps from a site x it chooses a site y with probability p(x, y) where p( , ) is a transition matrix on S. The standard construction of this process requires the rate function g to grow at most linearly. We provide a construction for rapidly
      growing rates when S = Z and p( , ) is the transition matrix of a nearest neighbor random walk. This generalizes a result due to Balasz, Rassoul-Agha, Seppalainen and Sethuraman.

      JPEG - 18.6 ko
      Enrique ANDJEL

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

    • Mercredi 18 janvier 15:00-16:00 - Patrick DELORME - I2M, Marseille

      Formule de Plancherel pour les espaces sphériques p-adiques : préliminaires aux morphismes de Bernstein, suite

      Résumé : Je donnnerai rapidement mon propre point de vue sur les asymptotiques.Retour ligne automatique
      Puis, je traiterai des choses faciles sur les actions localement finies d’un réseau S comme Z^l sur un espace vectoriel compexe V.Retour ligne automatique
      Pour définir lim_S^+f pour certaines fonctions S-finies ( S^+= N^l) et H^S ou H est une forme hermitienne positive sur V.Retour ligne automatique
      J’expliquerai ensuite ce qu’est une mesure de Plancherel en introduisant la notion d’espace des coinvariants d’une représentation.Retour ligne automatique
      Tout ceci est ‘’élémentaire’’ mais fondamental pour le travail de SV.Retour ligne automatique
      Ensuite à l’aide des asymptotiques et des bons voisinages à l’infini ( qui se rappellent rapidement, alors que pour les etablir il faut tout l’attirail des compactifications) je passerai à la comparaison de la formule de Plancherel pour X et ses dégénérescences au bord.Retour ligne automatique
      C ‘est un préliminaire aux morphismes de Bernstein.

      JPEG - 9.7 ko
      Patrick DELORME

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 31 janvier 15:00-16:00 - Patrick DELORME - I2M, Marseille

      Formule de Plancherel pour les espaces sphériques p-adiques : préliminaires aux morphismes de Bernstein, suite

      Résumé : Je donnnerai rapidement mon propre point de vue sur les asymptotiques.Retour ligne automatique
      Puis, je traiterai des choses faciles sur les actions localement finies d’un réseau S comme Z^l sur un espace vectoriel compexe V.Retour ligne automatique
      Pour définir lim_S^+f pour certaines fonctions S-finies ( S^+= N^l) et H^S ou H est une forme hermitienne positive sur V.Retour ligne automatique
      J’expliquerai ensuite ce qu’est une mesure de Plancherel en introduisant la notion d’espace des coinvariants d’une représentation.Retour ligne automatique
      Tout ceci est ‘’élémentaire’’ mais fondamental pour le travail de SV.Retour ligne automatique
      Ensuite à l’aide des asymptotiques et des bons voisinages à l’infini ( qui se rappellent rapidement, alors que pour les etablir il faut tout l’attirail des compactifications) je passerai à la comparaison de la formule de Plancherel pour X et ses dégénérescences au bord.Retour ligne automatique
      C ‘est un préliminaire aux morphismes de Bernstein.

      JPEG - 9.7 ko
      Patrick DELORME

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Statistiques (STA)

    • Vendredi 6 janvier 11:00-12:00 - Nicolas Broutin - INRIA

      Séminaire Probabilités et Statistique

      Article

    • Vendredi 13 janvier 11:00-12:00 - Olivier RIOUL - Telecom ParisTech

      Optimal transport to the entropy power inequality

      Résumé : The Entropy Power Inequality (EPI) has a long history. It was first stated by Shannon in his famous 1948 seminal paper, the founding work of the field of information theory. It was much later proved by Stam using Fisher’s information and by Lieb using Young’s convolutional inequality with sharp constant. Today’ available proofs are variations of these two proofs. In this talk, we first motivate the use of the EPI for communication theory. After reviewing previous proofs, we introduce an optimal transport argument that recently proved useful in information theory. This takes the form of a simple change of variables from which we build an elementary proof of the EPI that opens new perspectives.

      JPEG - 4.9 ko
      Olivier RIOUL

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 20 janvier 10:00-11:00 - Aldéric JOULIN - INSA Toulouse

      Séminaire Probabilités et Statistique

      Résumé : TBA

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 27 janvier 11:00-12:00 - Enrique ANDJEL - I2M, Marseille & IMPA, Rio

      Zero range process with rapidly growing rates

      Résumé : The zero range process describes the evolution of particles on acountable set of sites S. Multiple occupation of a given site is allowed and if a site contains n particles, then a particle will leave that site at rate g(n). When a particle jumps from a site x it chooses a site y with probability p(x, y) where p( , ) is a transition matrix on S. The standard construction of this process requires the rate function g to grow at most linearly. We provide a construction for rapidly
      growing rates when S = Z and p( , ) is the transition matrix of a nearest neighbor random walk. This generalizes a result due to Balasz, Rassoul-Agha, Seppalainen and Sethuraman.

      JPEG - 18.6 ko
      Enrique ANDJEL

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Statistiques (STA)

    • Lundi 16 janvier 14:00-15:00 - Carole SIANI - Université Lyon 1 - Institut des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques

      Handling uncertainty around the Incremental Cost Utility Ratio accounting for Mapping problem

      Résumé : Objectives : Firstly, we recall how to handle uncertainty in medico-economic evaluations in general, in the aim of providing a reliable decision-making in terms of allocating resources. In particular, the method we developed to build confidence regions around the Incremental Cost-Effectiveness Ratio, solving three problems simultaneously is presented : 1) the mathematical problem of instabilities of some methods when the denominator of the ratio approaches zero statistically, 2) the “mirror decision-making” problem where two opposite ratios provide the same decision, and finally 3) Interpretation in terms of decision-making of confidence regions having non standard form with Fieller’s method.
      Actually, the cost-utility analyses (CUA) are internationally recommended by the National Institute for Health and Care Excellence. Utility measure accounts for patient preferences and their quality of life by measuring Quality Adjusted Life Years, which are gained years multiplying by utility or preference scores. This makes more complex the handling of uncertainty.
      In addition, in CUA, utility values are rarely available and they are generally predicted using a “mapping” interpolation from a functional status questionnaire. This mapping method is not accounted for in pharmaceutical industry and in literature studies, when building confidence regions around the incremental cost-utility ratio, leading to a wrong confidence region and consequently, to a wrong decision-making. Thus, the purpose of this research is to build a confidence region around the Incremental Cost-Utility Ratio, accounting for the uncertainty coming from the “mapping” interpolation.
      Methods : Analytical, parametric and nonparametric Bootstrap methods are developed to handle the fact that utility values are interpolated. Linear, multilinear, and nonlinear mapping are considered and compared to a “naïve” method, used in practice, not accounting for mapping. Monte Carlo experiments are carried out to compare the performance of these various methods, which are then applied on data issued from a clinical trial about hepatitis C treatment, measuring the impact of therapeutic education. Utility values are assessed from a SF-12 questionnaire and some of these values are interpolated from the Nottingham Health Profile functional status questionnaire.
      Results : Monte Carlo experiments show that the analytic and bootstrap 95% CI display coverage between 94% and 96% for various sample sizes. If mapping is not accounted for (“naive method”), the coverage is between 61% and 95%. The cross validation shows similar results.
      Conclusion : In CUA, decision-making based on utility values interpolated from mapping is not reliable and the uncertainty due to mapping has to be accounted for. Our analytic and bootstrap procedures, integrating the mapping, provide very accurate results.
      http://ispb.univ-lyon1.fr/recherche...

      JPEG - 5.7 ko
      Carole SIANI

      Lieu : FRUMAM, salle séminaire 3ème étage

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 16 janvier 15:30-16:30 - Alain DURMUS - Telecom Paristech

      Optimal scaling and convergence of Markov chain Monte Carlo methods

      Résumé : Sampling over high-dimensional space has become a prerequisite in the applications of Bayesian statistics to machine learning problem. The most common methods for dealing with this problem are Markov Chain Monte Carlo methods. In this talk, I will present new insights on the computational complexity of these algorithms. First, I will discuss the optimal scaling problem for high-dimensional random walk Metropolis algorithms for densities which are differentiable in Lp mean but which may be irregular at some points (like the Laplace density for example) and / or are supported on an interval. The scaling limit is established under assumptions which are much weaker than the one used in the original derivation of (Roberts, Gelman, Gilks, 1997). This result has important practical implications for the use of random walk Metropolis
      algorithms in Bayesian frameworks based on sparsity inducing priors.
      In the second of the talk, we will present a method based on the Euler discretization of the Langevin diffusion with either constant or decreasing stepsizes. We will give several new results allowing convergence to stationarity under different conditions for the log-density. A particular attention of these bounds with respect to the dimension of the state space will be paid.

      Lieu : FRUMAM, salle séminaire 3ème étage

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 30 janvier 14:00-15:00 - Magali CHAMPION - Université Paris-Descartes

      Sparse regression and optimization in high-dimensional framework for Gene Regulatory Network inference

      Résumé : Gene regulatory networks (GRNs) are powerful tools to represent and analyse complex biological systems and enable the modelling of functional relationships between elements of these systems. In this talk, I will focus on theoretical analysis and the use of statistical and optimization methods in the context of GRN inference. The first part will be dedicated to the study of statistical learning methods to infer networks from sparse linear regressions in a high-dimensional setting. Then, I will present an optimization algorithm to directly estimate relationships in such networks. I will finally propose an application to cancer data.

      JPEG - 15.6 ko
      Magali CHAMPION

      Lieu : FRUMAM, salle séminaire 3ème étage

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 30 janvier 15:30-16:30 - Lucie MONTUELLE - Laboratoire de Mathématiques Appliquées, Agrocampus Ouest (Rennes)

      Agrégation à poids exponentiels : aspects théoriques et pratiques

      Résumé : Dans cet exposé, l’agrégation d’estimateurs affines va être présentée d’un point de vue théorique sous l’angle des poids exponentiels, afin d’obtenir des inégalités oracle en probabilité pour l’estimation de fonction de régression.
      Puis je présenterai une problématique industrielle que je traite avec une méthode l’agrégation d’estimateurs non linéaires, les forêts aléatoires.
      Les résultats obtenus en prédiction de production électrique de parc éolien seront détaillés.

      JPEG - 12.6 ko
      Lucie MONTUELLE

      Lieu : FRUMAM, salle séminaire 3ème étage

      Exporter cet événement

      Article

groupe de travail

  • Équipe Analyse Appliquée (AA)

    • Jeudi 19 janvier 14:00-15:00 - Anaïs RAT - École Centrale Marseille

      Groupe de Travail Math-Cancer

      Résumé : TBA

      Lieu : CMI, salle de séminaire

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 26 janvier 14:00-15:00 - Émilie DE NICOLAÏ - I2M, Marseille

      Groupe de Travail Math-Cancer (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 10.8 ko
      Émilie DE NICOLAÏ

      Lieu : CMI, salle de séminaire

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Vendredi 13 janvier 14:00-16:00 - Milton MINERVINO - I2M, Marseille

      Système de Chacon : différence entre ℝ-action et ℤ-action (d’après Sadun & Clark)

      Résumé : TBA

      JPEG - 8.7 ko
      Milton MINERVINO

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

    • Mardi 10 janvier 15:00-17:00 - Patrick DELORME - I2M, Marseille

      Formule de Plancherel pour les espaces sphériques p-adiques : préliminaires aux morphismes de Bernstein

      Résumé : Je donnnerai rapidement mon propre point de vue sur les asymptotiques.
      Puis, je traiterai des choses faciles sur les actions localement finies d’un réseau S comme Z^l sur un espace vectoriel compexe V.
      Pour définir lim_S^+f pour certaines fonctions S-finies ( S^+= N^l) et H^S ou H est une forme hermitienne positive sur V.
      J’expliquerai ensuite ce qu’est une mesure de Plancherel en introduisant la notion d’espace des coinvariants d’une représentation.
      Tout ceci est ‘’élémentaire’’ mais fondamental pour le travail de SV.
      Ensuite à l’aide des asymptotiques et des bons voisinages à l’infini ( qui se rappellent rapidement, alors que pour les etablir il faut tout l’attirail des compactifications) je passerai à la comparaison de la formule de Plancherel pour X et ses dégénérescences au bord.
      C ‘est un préliminaire aux morphismes de Bernstein.

      JPEG - 9.7 ko
      Patrick DELORME

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Habilitations à Diriger des Recherches (HDR)

    • Jeudi 26 janvier 14:00-16:00 - Aurélie FINOT - I2M, Marseille

      Analyse mathématique des modèles cinétiques en présence d’un champ magnétique intense

      Résumé : Soutenance de thèse
      -
      Cette thèse propose une analyse mathématique des modèles cinétiques en présence d’un champ magnétique intense.
      L’objectif de ce projet est le développement d’outils mathématiques nécessaires à la modélisation des plasmas de fusion. Les phénomènes physiques rencontrés dans les plasmas de fusion mettent en jeu des échelles caractéristiques disparates. L’interaction entre ces ordres de grandeurs est un enjeu important et requiert une analyse multi-échelle. Il s’agit d’un problème d’homogénéisation par rapport au mouvement rapide de rotation des particules autour des lignes de champ magnétique.
      Nous étudions le régime du rayon de Larmor fini pour le système de Vlasov-Poisson, dans le cadre de champs magnétiques uniformes, en appliquant les méthodes de gyro-moyenne. Nous donnons l’expression explicite du champ d’advection effectif de l’équation de Vlasov, dans laquelle nous avons substitué le champ électrique auto-cohérent, via la résolution de l’équation de Poisson moyennée à l’échelle cyclotronique. Nous mettons en évidence la structure hamiltonienne du modèle limite et présentons ses propriétés : conservations de la masse, de l’énergie cinétique, de l’énergie électrique, etc.
      Nous généralisons ensuite cette étude dans le cadre de champs magnétiques non uniformes. Comme précédemment, les principales propriétés des modèles limites sont mises en évidence : conservations de la masse, de l’énergie, structure hamiltonienne.
      Nous prenons en compte également les effets collisionnels, en présence d’un champ magnétique intense. Après identification des équilibres et invariants du noyau de collision moyenné, on s’intéresse à la dérivation de modèles fluides.
      -
      Membres du jury :
      -
      - Nicolas BESSE, Université Côte d’Azur, Rapporteur
      - Mihaï BOSTAN, Université Aix-Marseille, Directeur de thèse
      - Frédérique CHARLES, Université Pierre et Marie Curie, Examinatrice
      - Nicolas CROUSEILLES, INRIA Rennes Bretagne, Examinateur
      - Emmanuel FRENOD, Université de Bretagne Sud, Rapporteur
      - Philippe GHENDRIH, IRFM CEA Cadarache, Examinateur
      - Maxime HAURAY, Université Aix-Marseille, Co-directeur de thèse
      - Florian MEHATS, Université Rennes 1, Examinateur
      -



      -
      PNG - 7.7 ko
      (lien à venir)


      -
      Liens :
      - theses.fr
      - Researchgate

      Lieu : CMI, salle C001 - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 Marseille cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Soutenances de thèses de doctorat

    • Jeudi 26 janvier 14:00-16:00 - Aurélie FINOT - I2M, Marseille

      Analyse mathématique des modèles cinétiques en présence d’un champ magnétique intense

      Résumé : Soutenance de thèse
      -
      Cette thèse propose une analyse mathématique des modèles cinétiques en présence d’un champ magnétique intense.
      L’objectif de ce projet est le développement d’outils mathématiques nécessaires à la modélisation des plasmas de fusion. Les phénomènes physiques rencontrés dans les plasmas de fusion mettent en jeu des échelles caractéristiques disparates. L’interaction entre ces ordres de grandeurs est un enjeu important et requiert une analyse multi-échelle. Il s’agit d’un problème d’homogénéisation par rapport au mouvement rapide de rotation des particules autour des lignes de champ magnétique.
      Nous étudions le régime du rayon de Larmor fini pour le système de Vlasov-Poisson, dans le cadre de champs magnétiques uniformes, en appliquant les méthodes de gyro-moyenne. Nous donnons l’expression explicite du champ d’advection effectif de l’équation de Vlasov, dans laquelle nous avons substitué le champ électrique auto-cohérent, via la résolution de l’équation de Poisson moyennée à l’échelle cyclotronique. Nous mettons en évidence la structure hamiltonienne du modèle limite et présentons ses propriétés : conservations de la masse, de l’énergie cinétique, de l’énergie électrique, etc.
      Nous généralisons ensuite cette étude dans le cadre de champs magnétiques non uniformes. Comme précédemment, les principales propriétés des modèles limites sont mises en évidence : conservations de la masse, de l’énergie, structure hamiltonienne.
      Nous prenons en compte également les effets collisionnels, en présence d’un champ magnétique intense. Après identification des équilibres et invariants du noyau de collision moyenné, on s’intéresse à la dérivation de modèles fluides.
      -
      Membres du jury :
      -
      - Nicolas BESSE, Université Côte d’Azur, Rapporteur
      - Mihaï BOSTAN, Université Aix-Marseille, Directeur de thèse
      - Frédérique CHARLES, Université Pierre et Marie Curie, Examinatrice
      - Nicolas CROUSEILLES, INRIA Rennes Bretagne, Examinateur
      - Emmanuel FRENOD, Université de Bretagne Sud, Rapporteur
      - Philippe GHENDRIH, IRFM CEA Cadarache, Examinateur
      - Maxime HAURAY, Université Aix-Marseille, Co-directeur de thèse
      - Florian MEHATS, Université Rennes 1, Examinateur
      -



      -
      PNG - 7.7 ko
      (lien à venir)


      -
      Liens :
      - theses.fr
      - Researchgate

      Lieu : CMI, salle C001 - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 Marseille cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

Ajouter un événement