Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

Les événements de juin 2019

Séminaire

  • Équipe Analyse Appliquée (AA)

    • Mardi 18 juin 11:00-12:00 - Frithjof LUTSCHER - University of Ottawa

      How does landscape heterogeneity affect population dynamics ?

      Résumé : Mathematical models for population dynamics have a long
      history in biomathematics. They are tools to explore the effects of
      birth and death, species interaction, landscape quality and spatial
      movement on the persistence, spread and spatial distribution of a
      species. One particular question is how spatial variation in landscape
      attributes affects the dynamics of populations, for example in the
      context of species invasions. A relatively recent approach to this
      question divides a landscape into "patches" and incorporates small-scale
      individual movement information to predict large-scale population
      dynamics.
      In this talk, I will review several aspects of this growing body of
      literature. I will include empirical evidence, model derivation, basic
      model outcomes, analytical challenges and some future ideas. The talk is
      aimed at a general applied mathematics audience.

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 25 juin 11:00-12:00 - Yves DERMENJIAN - I2M, Aix-Marseille Université

      Fonctions propres : ondes guidées, concentration et confinement

      Résumé : Voir pdf

      PDF - 91.9 ko
      JPEG - 12.7 ko
      Yves DERMENJIAN

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 2 juillet 11:00-12:00 - Amina Mecherbet - Université de Montpellier

      Sedimentation of particles in Stokes flow

      Résumé : We consider the sedimentation of N identical spherical particles in a uniform gravitational field. Particle rotation is included in the model while fluid and particle inertia is neglected.
      In the dilute case, the result in [5] shows that the particles do not get closer in finite time. The rigorous convergence of the dynamics to the solution of a Vlasov-Stokes equation is proven in [4] in a certain averaged sense. The result holds true in the case of particles that are not so dilute as in [5] and for which the interactions between particles are still important.
      In this paper, using the method of reflections, we extend the investigation of [4] by dis- cussing the optimal particle distance which is conserved in finite time. The set of particle configurations considered herein is the one introduced in [3] for the analysis of the homogenization of the Stokes equation. We also prove that the particles interact with a singular interaction force given by the Oseen tensor and justify the mean field approximation of Vlasov-Stokes equations in the spirit of [1] and [2].
      [1] M. Hauray. Wasserstein distances for vortices approximation of Euler-type equations. Math. Models Methods Appl. Sci. 19, [1357,1384],2009.
      [2] M. Hauray and P. E. Jabin. Particle approximation of Vlasov equations with singular forces : propa- gation of chaos. Ann. Sci. E ́c. Norm. Sup ́er. (4), 48(4) :[891-940], 2015.
      [3] M. Hillairet. On the homogenization of the Stokes problem in a perforated domain. Arch Rational Mech Anal, 230, (2018), 1179–1228.
      [4] R. M. H ̈ofer Sedimentation of Inertialess Particles in Stokes Flows. Commun. Math. Phys. 360, (2018), 55–101.
      [5] P. E Jabin and F. Otto Identification of the dilute regime in particle sedimentation. Communications in Mathematical Physics. 2004.

      Lieu : Luminy - Amphi Herbrand

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Mardi 18 juin 11:00-12:00 - William MANCE - Université Adam Mickiewicz, Poznań

      Normal numbers for the Cantor series expansion and possible applications to algebraic varieties

      Résumé : We will discuss basic properties of normal numbers for the Cantor series expansions and a recent result of D. Airey and the speaker. Using ideas introduced in this paper, it may be possible to show that information about algebraic varieties is encoded in the structure of sets of normal numbers. We will outline this idea and the barriers one may encounter in finishing it.

      JPEG - 16 ko
      William MANCE

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Lundi 1er juillet 14:00-15:00 - Sylvain Maillot - Université de Montpellier

      Scindements de Heegaard et courbure moyenne positive

      Résumé : TBA

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Vendredi 14 juin 11:00-12:00 - Gabriel PALLIER - DMO, Université Paris-Sud

      Géométrie à grande échelle des groupes de Lie de courbure strictement négative

      Résumé : Les groupes de Heintze sont les groupes de Lie admettant des métriques riemanniennes de courbure strictement négative.
      Il s’agit d’une généralisation homogène des espaces symétriques de type non compact et de rang un.
      Concernant leur géométrie à grande échelle, la question se pose notamment de savoir les classifier à quasiisométrie près.
      Dans cet exposé j’introduirai une nouvelle formulation de cette question, ou les quasiisométries sont remplacées par les équivalences sous-linéairement bilipschitziennes venant de la théorie des cônes asymptotiques des groupes de Lie généraux. Je décrirai les résultats obtenus pour les groupes de Heintze de dimension trois et pour les espaces symétriques.

      JPEG - 17.4 ko
      Gabriel PALLIER

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 21 juin 11:15-12:15 - Jean-François QUINT - Institut de Mathématiques de Bordeaux

      Trou spectral en théorie des groupes

      Résumé : Je présenterai plusieurs problèmes reliés à la question du calcul du rayon spectral d’opérateurs apparaissant naturellement en théorie des groupes.

      JPEG - 10.8 ko
      Jean-Francois QUINT

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Signal et Image (SI)

    • Vendredi 21 juin 14:00-15:00 - Jean-Christophe PESQUET - CentraleSupélec, Paris

      Deep neural networks and variational inequalities

      Résumé : Motivated by structures that appear in deep neural networks, we investigate nonlinear composite models alternating proximity and affine operators defined on different spaces. We first show that a wide range of activation operators used in neural networks are actually proximity operators. We then establish conditions for the averagedness of the proposed composite constructs and investigate their asymptotic properties. It is shown that the limit of the resulting process solves a variational inequality which, in general, does not derive from a minimization problem. The analysis relies on tools from monotone operator theory and sheds some light on the asymptotic properties of a class of neural networks structures.

      JPEG - 40 ko
      Jean-Christophe PESQUET

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Analyse, Géométrie et Topologie (AGT)

    • Lundi 1er juillet 14:00-15:00 - Sylvain Maillot - Université de Montpellier

      Scindements de Heegaard et courbure moyenne positive

      Résumé : TBA

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Logique de la Programmation (LDP)

    • Jeudi 4 juillet 11:00-12:30 - Pierre HYVERNAT - LAMA, Université Savoie Mont Blanc

      Checking correctness for recursive definitions with mixed inductive and coinductive types

      Résumé : The Size-Change Principle (SCP) is a simple algorithm giving a partial termination test for recursive definitions. If the language is lazy, it also gives (by duality) a partial productivity test for recursive functions involving coinductive types. This is what is used in Agda.
      Unfortunately, when inductive and coinductive types are nested, this is unsound : there are "well typed" and terminating recursive definitions producing terms in empty types. Such definitions make Agda inconsistent.
      Using ideas from L. Santocanale about circular proof and parity games, I’ll show how the SCP can be used to check "totality" of recursive definitions. Besides the SCP, the main ingredient is a more informative of notion call-graph, and I’ll sketch the proof of correctness by defining their "untyped" semantics using power domains.

      JPEG - 29.4 ko
      Pierre HYVERNAT

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Probabilités (PROBA)

  • Équipe Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

    • Jeudi 20 juin 14:00-15:00 - Michael PUSCHNIGG - I2M, Aix-Marseille Université

      K-Théorie, homologies cycliques, et caractère de Chern-Connes

      Résumé : Un invariant particulièrement important d’une C*-algèbre est sa K-théorie topologique. Pour la calculer (au moins approximativement) on construit des théories d’homologie (appelées cycliques) bien calculables, définies comme l’homologie d’un complexe naturellement associé à une C*-algèbre, et des transformations naturelles de la K-théorie vers ces théories cycliques permettant de les comparer. Dans cet exposé on s’intéresse à la fidelité, respectivement aux contre-exemples à la fidélité de ces transformations.

      JPEG - 9.5 ko
      Michael PUSCHNIGG

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 4 juillet 14:00-15:00 - Raphaël BEUZART-PLESSIS - I2M, CNRS, Marseille

      Une nouvelle preuve du lemme fondamental de Jacquet-Rallis

      Résumé : Le lemme fondamental de Jacquet-Rallis est une identité locale entre intégrales orbitales relatives qui apparaît naturellement dans une approche par la formule des traces relative à la conjecture de Gan-Gross-Prasad pour les groupes unitaires. Il a été démontré peu après sa formulation par Z.Yun en caractéristique positive par des méthodes similaires à celles développées par Ngô pour le lemme fondamental endoscopique et transférer en caractéristique nulle par J.Gordon via des techniques de théorie des modèles. Dans cet exposé, j’expliquerai une preuve alternative de ce lemme fondamental en caractéristique nulle qui est purement locale et basée sur des outils d’analyse harmonique.

      JPEG - 10.4 ko
      Raphaël BEUZART-PLESSIS

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Colloquium de Mathématiques de Marseille

    • Vendredi 28 juin 11:00-12:00 - Julie DELON - MAP 5, Université Paris Descartes

      Modèles aléatoires pour la restauration d’images et de vidéos

      Résumé : Je parlerai dans cet exposé de différentes modélisations aléatoires utiles pour résoudre des problèmes inverses en imagerie, et notamment pour restaurer des images. Dans un formalisme bayésien, ces modèles servent d’a priori ou de régulariseurs, afin de définir des distributions a posteriori, dont on peut classiquement chercher des maxima, ou que l’on peut utiliser pour faire de la quantification d’incertitude. Ces modélisations peuvent s’écrire directement comme des lois sur l’image, ou via une représentation de l’image dans un autre espace. Elles peuvent aussi être implicites, comme c’est le cas par exemple dans les approches récentes utilisant des réseaux de neurones. L’exposé sera illustré par de nombreux exemples.

      JPEG - 4.8 ko
      Julie DELON

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Notes de dernières minutes : Attention : horaire avancée à 11h !

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Statistiques (STA)

groupe de travail

  • Équipe Analyse Appliquée (AA)

    • Mercredi 26 juin 14:00-15:00 - Smadar KARNI - Michigan University, Ann Arbor

      Multilane Traffic Flow, Models and Simulations

      Résumé : TBA

      JPEG - 9.9 ko
      Smadar KARNI

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 9 juillet 10:00-11:00 - Jean-Marc Hérard - EDF Chatou

      Une classe de modèles multiphasiques compressibles hybrides

      Lieu : FRUMAM Saint Charles

      Exporter cet événement

      Article

Ajouter un événement