Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

31 janvier 2017: 5 événements

Séminaire

  • Agenda ERC IChaos

    Du 22 janvier au 4 février - Participation at the thematic quarter - IHP Paris

    Pierre LAZAG

    Lieu : Institut Henri Poincaré - 11, Rue Pierre et Marie Curie,
    75005 Paris

    Exporter cet événement

En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Agenda ERC IChaos

    Du 25 janvier au 1er février - Thematic Quarter "Combinatorics & Interactions" - IHP Paris

    Alexander BUFETOV

    Résumé : Interface between mathematical physics, representation theory and probability

    Lieu : Institut Henri Poincaré - 11, Rue Pierre et Marie Curie,
    75005 Paris

    Exporter cet événement

    En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Séminaire Analyse Appliquée (AA)

    Mardi 31 janvier 11:00-12:00 - Philippe ANGOT - I2M, Marseille

    Modélisation et analyse de problèmes d’interface pour l’écoulement fluide-poreux

    Résumé : On propose des conditions multi-dimensionnelles de saut des vecteurs vitesse et contrainte pour l’écoulement incompressible à l’interface entre un fluide visqueux et un milieu poreux saturé. Ces conditions sont issues d’une modélisation asymptotique de type « couche mince » à l’interface fluide-poreux et approchées à l’ordre un.
    On montre qu’on retrouve ainsi toutes les conditions tangentielles dérivées dans la littérature par des méthodes d’ « upscaling » (homogénéisation ou moyenne volumique), mais obtenues uniquement pour l’écoulement de cisaillement 1-D dans un canal.
    L’analyse mathématique des problèmes correspondants montre le caractère globalement bien posé en temps des modèles instationnaires de Stokes/Brinkman et Stokes/Darcy avec ces conditions de saut à l’interface.
    La partie modélisation de ce travail a été faite en collaboration avec B. Goyeau (Centrale Paris) et J. A. Ochoa-Tapia (Univ. Mexico).

    JPEG - 7 ko
    Philippe ANGOT

    Lieu : CMI, salle de séminaire

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Analyse Appliquée (AA)

  • Séminaire Géométrie Complexe

    Mardi 31 janvier 11:00-12:00 - Vincent KOZIARZ - IMB, Bordeaux

    Volume des structures hyperboliques complexes sur les espaces de modules de courbes de genre 0

    Résumé : Je montrerai que les métriques hyperboliques complexes définies par Deligne-Mostow et Thurston sur l’espace de modules de courbes de genre $ à $n$ points marqués $\mathcal M_0,n$ peuvent être vues comme des métriques Kähler-Einstein singulières lorsque $\mathcal M_0,n$ est plongé dans sa compactification de Deligne-Mumford-Knudsen $\overline\mathcal M_0,n$. J’en déduirai une formule qui calcule le volume de $\mathcal M_0,n$ pour ces métriques, en fonction de l’intersection des diviseurs de bord de $\overline\mathcal M_0,n$.
    Lorsque les poids qui paramètrent les structures hyperboliques complexes sont rationnels, on peut montrer en utilisant une idée de Y. Kawamata que les métriques associées représentent la première classe de Chern d’un certain fibré en droites sur $\overline\mathcal M_0,n$, ce qui permet d’obtenir d’autres formules pour le volume.

    JPEG - 19 ko
    Vincent KOZIARZ

    Lieu : CMI, salle C003

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Géométrie Complexe

  • Séminaire Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

    Mardi 31 janvier 15:00-16:00 - Patrick DELORME - I2M, Marseille

    Formule de Plancherel pour les espaces sphériques p-adiques : préliminaires aux morphismes de Bernstein, suite

    Résumé : Je donnnerai rapidement mon propre point de vue sur les asymptotiques.Retour ligne automatique
    Puis, je traiterai des choses faciles sur les actions localement finies d’un réseau S comme Z^l sur un espace vectoriel compexe V.Retour ligne automatique
    Pour définir lim_S^+f pour certaines fonctions S-finies ( S^+= N^l) et H^S ou H est une forme hermitienne positive sur V.Retour ligne automatique
    J’expliquerai ensuite ce qu’est une mesure de Plancherel en introduisant la notion d’espace des coinvariants d’une représentation.Retour ligne automatique
    Tout ceci est ‘’élémentaire’’ mais fondamental pour le travail de SV.Retour ligne automatique
    Ensuite à l’aide des asymptotiques et des bons voisinages à l’infini ( qui se rappellent rapidement, alors que pour les etablir il faut tout l’attirail des compactifications) je passerai à la comparaison de la formule de Plancherel pour X et ses dégénérescences au bord.Retour ligne automatique
    C ‘est un préliminaire aux morphismes de Bernstein.

    JPEG - 9.7 ko
    Patrick DELORME

    Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
    Site Sud
    Campus de Luminy, Case 907
    13288 MARSEILLE Cedex 9

    Exporter cet événement

    En savoir plus : Séminaire Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

  • 31 janvier 2017: 1 événement

    Manifestation scientifique