Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

21 février 2017: 4 événements

Séminaire

  • Agenda ERC IChaos

    Du 1er février au 31 mai - Stage à l'I2M (ERC IChaos) dans le cadre de sa thèse - Bourse HSE Moscou

    Dmitry ZUBOV

    Résumé : Les mesures finiment additives sur les foliations invariantes de diffeomorphismes hyperboliques"

    Lieu : Institut de Mathématiques - Marseille

    Exporter cet événement

En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Agenda ERC IChaos

    Du 16 au 25 février - Pavel NIKITIN

    Participation at the thematic quarter (IHP)

    En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Séminaire Géométrie Complexe

    Mardi 21 février 11:00-12:00 -

    Vacances d’hiver

    En savoir plus : Séminaire Géométrie Complexe

  • Séminaire Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

    Mardi 21 février 14:00-15:00 - Dmitry GOUREVITCH - Weizmann Institut, Rehovot, Israel

    Holonomic equivariant tempered distributions in non-commutative harmonic analysis

    Résumé : A holonomic distribution is a distribution that satisfies many differential equations. This notion was applied by Bernstein to construct distributions that are semi-invariant under a group action. This construction in turn gave the construction of standard intertwining operators for principal series representations of real reductive groups. I will recall these classical constructions and then describe a recent generalization by Sahi, Sayag and myself.
    This generalization enables to construct standard intertwining operators on spherical pairs, as well as generalized Whittaker functionals on degenerate principal series. It also simplifies the classical construction of intertwining operators and Whittaker functionals.
    Then I will formulate another classical theorem, due to Bernstein and Kashiwara, that states that the space of solutions of a holonomic D-module in tempered distributions is finite-dimensional, and give applications of this theorem to dimension bounds on the spaces of invariant distributions and on multiplicity bounds for spherical spaces.

    JPEG - 8.1 ko
    Dmitry GOUREVITCH

    Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
    Site Sud
    Campus de Luminy, Case 907
    13288 MARSEILLE Cedex 9

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

  • 21 février 2017: 1 événement

    • Agenda des soutenances GDAC

      Mardi 21 février - Clemens MÜLLNER - I2M, GDAC, Marseille

      Estimation de sommes d’exponentielles et méthodes d’analyse de Fourier pour les systèmes dynamiques basés sur les développements digitaux

      Résumé : Soutenance de thèse
      -
      La présente thèse a été fortement influencée par deux conjectures, l’une de Gelfond et l’autre de Sarnak. En 1968, Gelfond a prouvé que la somme des chiffres modulo m est asymtotiquement équirépartie dans des progressions arithmétiques, et il a formulé trois problèmes nouveaux. Le deuxième et le troisième problèmes traitent des sommes des chiffres pour les nombres premiers et les suites polynomiales. En ce qui concerne les nombres premiers et les carrés, Mauduit et Rivat ont résolu ces problèmes en 2010 et 2009, respectivement. Drmota, Mauduit et Rivat ont réussi généraliser le résultat concernant la suite des sommes des chiffres des carrés. Ils ont démontré que chaque bloc apparaît asymptotiquement avec la même fréquence. Selon la conjecture de Sarnak, il n’y a pas de corrélation entre la fonction de Möbius et des fonctions simples. La présente thèse traite de la répartition de suites automatiques le long de sous-suites particulières ainsi que d’autres propriétés de suites automatiques. Selon l’un des résultats principaux du présent travail, toutes les suites automatiques vérifient la conjecture de Sarnak. Moyennant une approche légèrement modifiée, nous traitons également la répartition de suites automatiques le long de la suite des nombres premiers. Dans le cadre du traitement de suites automatiques générales, nous avons mis au point une nouvelle structure destinée aux automates finis déterministes ouvrant une vision nouvelle pour les automates et/ou les suites automatiques. Nous étendons les résultat de Drmota, Mauduit et Rivat concernant les suites digitales. Cette approche peut également être considérée comme une généralisation du troisième problème de Gelfond.
      -
      Directeur de thèse :
      -
      - Joël RIVAT, Professeur, Université d’Aix-Marseille
      -

      JPEG - 12.2 ko
      Clemens MÜLLNER

      -
      PNG - 7.7 ko
      (lien à venir)


      -
      Lien : theses.fr

      Lieu : Institut für Diskrete Mathematik und Geometrie, TU Wien - Wiedner Hauptstraße 8–10/104
      A-1040 Wien, Austria

      Exporter cet événement
      Document(s) associé(s) :

      En savoir plus : Agenda des soutenances GDAC

    21 février 2017: 1 événement

    Manifestation scientifique