Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

2 mars 2017: 4 événements

Séminaire

  • Agenda ERC IChaos

    Du 1er février au 31 mai - Stage à l'I2M (ERC IChaos) dans le cadre de sa thèse - Bourse HSE Moscou

    Dmitry ZUBOV

    Résumé : Les mesures finiment additives sur les foliations invariantes de diffeomorphismes hyperboliques"

    Lieu : Institut de Mathématiques - Marseille

    Exporter cet événement

En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Séminaire Logique et Interactions

    Jeudi 2 mars 11:00-12:00 - Anupam DAS - LIP (ÉNS Lyon), équipe PLUME

    Monotonicity in Logic and Complexity

    Résumé : Monotonicity is a fundamental notion in mathematics and computation. For usual real-valued functions R → R this simply corresponds to the notion that a function is increasing (or decreasing) in its argument, however this can be parametrised by any partially ordered domain and codomain we wish. In computation we deal with programs that compute Boolean functions, 0,1* → 0,1*. Restricting to increasing functions over this structure can be seen as prohibiting the use of negation in a program ; for instance monotone Boolean functions are computed by Boolean circuits without NOT gates. The idea of restricting negation scales to other models of computation, and for some important classes of functions the formulation is naturally robust, not depending on the particular model at hand, e.g. for the polynomial-time functions. Monotone computational problems abound in practice, e.g. sorting a string and detecting cliques in graphs, and ’nonuniform’ monotone models of computation, such as monotone circuits, have been fundamental objects of study in computational complexity for decades.
    In this talk I will propose a project that develops *logical* characterisations of monotone complexity classes, via a proof theoretic approach. Namely, the project will identify theories of arithmetic whose formally representable functions coincide with certain monotone classes, and also develop fundamental recursion-theoretic programming languages in which to extract the monotone functions themselves. In particular the project focusses on the role of structural proof theory, i.e. the duplication and erasure of formulae, in controlling monotonicity.

    JPEG - 10.2 ko
    Anupam DAS

    Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
    Site Sud
    Campus de Luminy, Case 907
    13288 MARSEILLE Cedex 9

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Logique et Interactions

  • Séminaire Arithmétique et Théorie de l’Information (ATI)

    Jeudi 2 mars 11:00-12:00 - René SCHOOF - Università di Roma “Tor Vergata”

    Abelian varieties over real quadratic fields with everywhere good reduction

    Résumé : TBA

    JPEG - 19.2 ko
    René SCHOOF

    Lieu : Luminy, amphi Herbrand

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Arithmétique et Théorie de l’Information (ATI)

  • Séminaire Singularités

    Jeudi 2 mars 14:00-15:00 - Ann LEMAHIEU - Laboratoire J-A Dieudonné, Université de Nice

    La conjecture d’holomorphie pour des singularités nondégénérées de surface (REPORTE)

    Résumé : La conjecture d’holomorphie, due à Jan Denef, prédit que la fonction zêta d’Igusa associée à une hypersurface et un caractère est holomorphe sur C si l’ordre du caractère ne divise l’ordre d’aucune valeur propre de la monodromie locale de l’hypersurface.
    Dans cet exposé nous étudions cette conjecture dans le contexte des singularités de surface qui sont nondégénérées pour leur polyèdre de Newton.
    Les parties réelles d’un ensemble de candidats pôles de la fonction zêta d’Igusa sont alors liées aux facettes du polyèdre de Newton. Pour certaines facettes nous fournissons une valeur propre de monodromie relevante pour la conjecture d’holomorphie. Pour les autres facettes, nous montrons que le candidat pôle associé n’est pas un vrai pôle de la fonction zêta d’Igusa et complétons ainsi une preuve pour la conjecture d’holomorphie pour cette classe de singularités

    JPEG - 22.8 ko
    Ann LEMAHIEU

    Lieu : FRUMAM

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Singularités

  • 2 mars 2017: 2 événements

    groupe de travail

    • Groupe de Travail Math-Cancer

      Jeudi 2 mars 14:00-16:49 - Ayuna BARLUKOVA - I2M, Marseille

      L’instabilité dynamique des microtubules et l’action des agents anticancereux

      Résumé : TBA

      JPEG - 6.1 ko
      Ayuna BARLUKOVA

      Lieu : CMI, salle de séminaire

      Exporter cet événement
      Document(s) associé(s) :

      En savoir plus : Groupe de Travail Math-Cancer

    • Groupe de Travail Théorie Analytique, Probabiliste et Automatique des Suites (TAPAS)

      Jeudi 2 mars 14:00-15:00 - Olivier RAMARÉ - I2M, Marseille

      Grand crible, version analytique

      Résumé : Nous mettrons en place trois inégalités fondamentales de grand crible.
      La première
      \sum_q\leq Q\sum_a \pmodq^*|\sum_n\leq N\varphi_n e(na/q)|^2 \leq
      \sum_n\leq N|\varphi_n|^2 (N+Q^2),
      puis
      \sum_q\le Q(q/\phi(q))\sum_\chi\mod^*q|\sum_n\le N\varphi_n
      \chi(n)|^2\le
      \sum_n\le N|\varphi_n|^2 (N+Q^2),
      et enfin
      \sum_q\le Q(q/\phi(q))\sum_\chi\mod^*q\int_-T^T |\sum_n\le
      N
      \varphi_n \chi(n)/n^it|^2dt\le
      7\sum_n\le N|\varphi_n|^2 (n+Q^2 \max(T,3))
      Nous démontrerons une forme plus faible de la première inégalité avec O(Q^2(1+\log Q)) pour la première inégalité, en passant par une inégalité hermitienne. La seconde inégalité sera une conséquence de la première et d’un lemme de Gallagher et la troisième suivra des deux précédentes via une approche encore due à Gallagher. Ce petit marathon ne nous donnera pas loisir d’étudier des applications, lesquelles seront abordées dans d’autres exposés.

      JPEG - 9.9 ko
      Olivier RAMARÉ

      Lieu : Luminy, TPR2, 304-306

      Exporter cet événement
      Document(s) associé(s) :

      En savoir plus : Groupe de Travail Théorie Analytique, Probabiliste et Automatique des Suites (TAPAS)

    2 mars 2017: 2 événements

    Manifestation scientifique