Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

27 mars 2017: 8 événements

Séminaire

  • Agenda ERC IChaos

    Du 1er février au 31 mai - Stage à l'I2M (ERC IChaos) dans le cadre de sa thèse - Bourse HSE Moscou

    Dmitry ZUBOV

    Résumé : Les mesures finiment additives sur les foliations invariantes de diffeomorphismes hyperboliques"

    Lieu : Institut de Mathématiques - Marseille

    Exporter cet événement

En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Séminaire MABioS

    Du 6 mars 14:00 au 26 avril 15:00 - Loredana Martignetti - Institut Curie

    Pediatric cancer subtype characterization through network and multi-omics data analysis

    Résumé : tba

    Lieu : Amphithéâtre Herbrand, I2M-Sud, campus de Luminy

    Exporter cet événement

    En savoir plus : Séminaire MABioS

  • Agenda ERC IChaos

    Du 17 mars au 1er avril - Alexander BUFETOV

    Participation at the thematic quarter (IHP)

    Lieu : Institut Henri Poincaré - Paris - 11, Rue Pierre et Marie Curie,
    75005 Paris

    Exporter cet événement

    En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Séminaire Analyse et Géométrie

    Lundi 27 mars 10:00-11:00 - Frédéric BAYART - Université Clermont-Auvergne

    Séminaire Analyse et Géométrie (TBA)

    Résumé : TBA

    JPEG - 13.4 ko
    Frédéric BAYART

    Lieu : CMI, salle de séminaire

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Analyse et Géométrie

  • Séminaire Analyse et Géométrie

    Lundi 27 mars 11:15-12:15 - Giulia SARFATTI - Università degli Studi di Firenze

    Séminaire Analyse et Géométrie (TBA)

    Résumé : TBA

    JPEG - 12.5 ko
    Giulia SARFATTI

    Lieu : Salle de séminaire, CMI

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Analyse et Géométrie

  • Séminaire Géométrie, Dynamique et Topologie (GDT)

    Lundi 27 mars 14:00-15:00 - Julien ROQUES - Université de Grenoble

    À propos des singularités intermédiaires des équations aux q-différences

    Résumé : Je présenterai quelques problèmes et résultats liés aux singularités intermédiaires des équations aux q-différences sur la droite projective complexe. Aucun prérequis n’est nécessaire.

    Lieu : CMI, salle de séminaire R164

    Exporter cet événement

    En savoir plus : Séminaire Géométrie, Dynamique et Topologie (GDT)

  • Séminaire Statistiques

    Lundi 27 mars 14:00-15:00 - Sofiane SAADANE - Institut de Mathématiques de Toulouse

    Étude du regret associé aux algorithmes de bandit de type Narendra-Shapiro

    Résumé : Les algorithmes de bandit de types N-S ont été introduits dans les années 60 en vue d’applications aux tests cliniques notamment. Le principe d’un algorithme de bandit peut être défini de la manière suivante : on dispose de 2 sources A et B (ayant respectivement une probabilité pA et pB d’être satisfaisante lorsque qu’elle est utilisée) et on souhaite déterminer laquelle des deux est la plus performante. Récemment, Lamberton et Pagès ont introduit une version dite "pénalisée" de cet algorithme pour laquelle divers résultats de convergence ont été démontrés. Nous nous intéressons dans ce travail à la question suivante : ces algorithmes sont-ils performants d’un point de vue de regret ? Le regret étant la différence entre la meilleure performance possible (i.e celle obtenue en choisissant toujours la meilleur source) et celle obtenue par l’algorithme. Dans cette présentation, nous verrons qu’une légère modification de cette algorithme conduit à des bornes de regret de l’ordre de \sqrtn uniformément en pA et pB. Nous étendrons aussi les résultats de Lamberton et Pagès à une version multidimensionnelle de l’algorithme. Nous établirons une convergence en loi vers la mesure invariante d’un PDMP pour lequel nous étudierons sa convergence à l’équilibre par méthode de couplage.

    JPEG - 6.4 ko
    Sofiane SAADANE

    Lieu : FRUMAM, salle séminaire 2ème étage

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Statistiques

  • Séminaire Statistiques

    Lundi 27 mars 15:30-16:30 - Guillaume CHAUVET - ENSAI, Bruz

    Propriétés de la méthode du pivot, avec application à l’échantillonnage sur flux de données et à l’échantillonnage spatial

    Résumé : Les plans de sondage à probabilités inégales sont utilisés pour sélectionner des échantillons afin d’améliorer la précision des estimateurs par rapport à un tirage à probabilités égales. Si les variables d’intérêt sont approximativement proportionnelles à la probabilité de tirage, la variance peut ainsi être très fortement réduite. Ce principe est notamment utilisé pour un premier degré de tirage dans une enquête auprès des ménages ou une enquête épidémiologique, où des unités primaires (communes ou groupes de communes) sont généralement sélectionnées à probabilités proportionnelles au nombre de résidences principales.
    Parmi les algorithmes de tirage à probabilités inégales, la méthode du pivot (Deville et Tillé, 1998) présente de nombreux avantages. Basée sur un principe de duels entre unités, elle permet de bénéficier d’un effet de stratification, qui tend à réduire la variance si l’ordre d’apparition des unités est lié aux variables mesurées. Il s’agit d’une méthode séquentielle qui permet d’échantillonner des individus à la volée. Elle est donc particulièrement adaptée à un échantillonnage dans un flux de données. Enfin, elle permet d’éviter la sélection d’unités contigües dans la population. Cela la rend très intéressante dans un contexte d’échantillonnage spatial, où elle permet de sélectionner des échantillons bien équilibrés dans l’espace. De nombreux auteurs se sont récemment intéressés à l’utilisation de la méthode du pivot dans ce contexte, voir notamment Grafström et al. (2012), Grafström and Tillé (2013) ou Vallée et al. (2015).
    Lors de cette présentation, nous décrirons notamment le principe de la méthode du pivot, et nous montrerons qu’elle offre de bonnes propriétés statistiques pour un estimateur de type Horvitz-Thompson (consistance faible, théorème central-limite, inégalité exponentielle) sous de faibles hypothèses. Nous présenterons deux applications de la méthode du pivot. Le premier travail (en cours) porte sur un échantillonnage sur flux volumineux de données (travail joint avec Emmanuelle Anceaume, Yann Busnel et Nicolo Rivetti). Le second travail (en cours) porte sur une modification de la méthode GRTS (Generalized Random Tesselation Sampling), couramment utilisée pour un échantillonnage spatial (travail joint avec Ronan Le Gleut).

    JPEG - 4.2 ko
    Guillaume CHAUVET

    Lieu : FRUMAM, salle séminaire du 2ème étage

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Statistiques

  • 27 mars 2017: 1 événement

    groupe de travail

    • Agenda ERC IChaos

      Du 13 mars au 13 mai - Collaboration scientifique avec les membres de l'ERC IChaos

      Roman ROMANOV - St. Petersburg State University

      Lieu : Institut de Mathématiques - Marseille

      Exporter cet événement

    En savoir plus : Agenda ERC IChaos