Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

25 avril 2017: 5 événements

Séminaire

  • Agenda ERC IChaos

    Du 1er février au 31 mai - Stage à l'I2M (ERC IChaos) dans le cadre de sa thèse - Bourse HSE Moscou

    Dmitry ZUBOV

    Résumé : Les mesures finiment additives sur les foliations invariantes de diffeomorphismes hyperboliques"

    Lieu : Institut de Mathématiques - Marseille

    Exporter cet événement

En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Séminaire MABioS

    Du 6 mars 14:00 au 26 avril 15:00 - Loredana Martignetti - Institut Curie

    Pediatric cancer subtype characterization through network and multi-omics data analysis

    Résumé : tba

    Lieu : Amphithéâtre Herbrand, I2M-Sud, campus de Luminy

    Exporter cet événement

    En savoir plus : Séminaire MABioS

  • Séminaire Dynamique, Arithmétique, Combinatoire (Ernest)

    Mardi 25 avril 11:00-12:00 - Berke TOPACOGULLARI - EPFL, Lausanne

    The shifted convolution of generalized divisor functions

    Résumé : We will discuss the shifted convolution of the divisor functions d_k(n) and d(n) and show how to obtain an asymptotic formula with a power saving in the error term when k is greater than or equal to 4.

    Lieu : Luminy, TPR2, 304-306

    Exporter cet événement

    En savoir plus : Séminaire Dynamique, Arithmétique, Combinatoire (Ernest)

  • Séminaire Analyse Appliquée (AA)

    Mardi 25 avril 11:00-12:00 - Fabien CAUBET - IMT, Université Paul Sabatier, Toulouse III

    Répartition optimale de ressources en dynamique des populations

    Résumé : Ce travail porte sur un problème d’optimisation concernant la dynamique des populations. Il s’agit de déterminer la forme optimale d’une région occupée par des ressources pour maximiser la capacité de survie d’une espèce dans un domaine donné en considérant le cas général des conditions aux limites de Robin sur sa frontière.
    Mathématiquement, ce problème peut être modélisé par un problème extrémal de valeurs propres avec poids indéfini. La répartition spatiale optimale est obtenue en minimisant la valeur propre principale positive par rapport au poids sous une contrainte L^1 représentant la limitation des ressources.
    En utilisant des procédures de symétrisation, un changement de variables, ainsi que des conditions nécessaires d’optimalité, nous résolvons complètement ce problème d’optimisation dans le cas unidimensionnel. Nous montrons en particulier que chaque minimiseur est (à des constantes additives près) la fonction caractéristique de trois domaines possibles : un intervalle collé au bord du domaine, un intervalle situé au milieu du domaine ou, pour une valeur précise du coefficient de Robin, tous les intervalles d’une longueur fixe donnée.
    Il s’agit de travaux en collaboration avec Thibaut Deheuvels et Yannick Privat.

    JPEG - 23.3 ko
    Fabien CAUBET

    Lieu : CMI, salle de séminaire

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Analyse Appliquée (AA)

  • Séminaire Géométrie Complexe

    Mardi 25 avril 11:00-12:00 - Georges DLOUSSKY - I2M, Marseille

    Surfaces de la classe VII_0 de Kodaira contenant un cycle de courbes rationnelles et lissage de singularités

    Résumé : Soit S une surface de la classe VII_0 de Kodaira avec second nombre de Betti >0 contenant un cycle de courbes rationnelles.
    La matrice d’intersection étant définie négative, un théorème de Donaldson montre qu’il existe des classes de cohomologie e_i, 0\le i\le b_2(S)-1 qui trivialisent la forme d’intersection sur H^2(S,Z)/Tors.
    D’autre part, il existe un théorème classique de dualité ``étrange’’ entre les deux cycles de courbes rationnelles d’une surface d’Inoue-Hirzebruch.
    On donnera l’expression des courbes rationnelles du cycle en terme des classes e_i et on généralisera à toutes les surfaces de Kato le théorème de dualité entre le cycle et les arbres d’une surface de Kato.
    Dans le cas d’un cycle C tel que C^2<0, on peut contracter le cycle en une singularité normale. Cette singularité est-elle lissable localement et globalement ? Dans le cas lissable global on verra que les surfaces obtenues qui n’ont aucune fonction méromorphe non constante se déforment en surfaces projectives.

    JPEG - 24.2 ko
    Georges DLOUSSKY

    Lieu : CMI, salle C003

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Géométrie Complexe

  • 25 avril 2017: 5 événements

    groupe de travail

    • Agenda ERC IChaos

      Du 13 mars au 13 mai - Collaboration scientifique avec les membres de l'ERC IChaos

      Roman ROMANOV - St. Petersburg State University

      Lieu : Institut de Mathématiques - Marseille

      Exporter cet événement

    En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Agenda ERC IChaos

    Du 24 au 28 avril -

    Scientific Collaboration - Nicholas WADLEIGH & Alexander BUFETOV

    Résumé : Works on the applications of ergodic techniques to the study of Lorentz gas, in the spirit of Marklof-Strombergsson

    Lieu : CIRM - Campus de Luminy - Case 916 - F 13 288 Marseille cedex 9

    Exporter cet événement

    En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Groupe de travail EDP hyperboliques, conditions limites et méthodes numériques (Hyperbo)

    Mardi 25 avril 14:00-16:00 - Nicolas FAVRIE - IUSTI, Marseille

    A new numerical method for solving the Serre-Green-Naghdi (SGN) equations describing dispersive waves on shallow water

    Résumé : TBA

    JPEG - 8.1 ko
    Nicolas FAVRIE

    Lieu : CMI, salle de séminaire

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Groupe de travail EDP hyperboliques, conditions limites et méthodes numériques (Hyperbo)

  • Métriques à courbure spéciale (géométrie complexe)

    Mardi 25 avril 14:00-15:00 - Yoshinori HASHIMOTO - I2M, Marseille

    Extremal Kähler metrics and Donaldson’s quantisation

    Résumé : Kähler metrics with “optimal” curvature properties have been studied intensively since the proposal of E. Calabi, who suggested that we look for Kähler metrics whose L^2-norm of the scalar curvature is minimal. These metrics are called extremal, and include as subclasses the constant scalar curvature Kähler (cscK) metrics and Kähler-Einstein metrics. Extremal Kähler metrics are actively studied, particularly in connection to the algebro-geometric stability of the underlying Kähler manifold, following the proposal of S.-T. Yau, G. Tian, S. Donaldson, and G. Székelyhidi.
    A foundational result in this area is Donaldson’s quantisation, which provides a “finite dimensional” approximation of cscK metrics when the automorphism group is discrete. Several significant applications of this result will be reviewed in the talk, particularly in connection to the Chow stability of the manifold, and the numerical computation of the Calabi-Yau metrics.
    On the other hand, examples were found to show that the above theory does not carry over naively to the case when the automorphism group is non-discrete. In this talk, we propose a new “quantising” equation, which generalises various key results in Donaldson’s quantisation when the automorphism group is no longer discrete, and can be applied more generally to extremal Kähler metrics.

    JPEG - 6.2 ko
    Yoshinori HASHIMOTO

    Lieu : C003 - Aquarium - CMI

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Métriques à courbure spéciale (géométrie complexe)

  • Métriques à courbure spéciale (géométrie complexe)

    Mardi 25 avril 15:30-16:30 - Yoshinori HASHIMOTO - I2M, Marseille

    Relative Chow stability and quantisation

    Résumé : Following the first part of the talk, we shall begin the second part by reviewing the notion of relative Chow stability, which is a version of GIT (Geometric Invariant Theory) stability for varieties with non-discrete automorphisms ; this is the stability condition that is implied by the quantisation of extremal Kähler metrics. There are in fact several versions of relative Chow stability, and each of them is studied in the literature (by e.g. Apostolov-Huang, Mabuchi, Sano-Tipler, Seyyedali). We shall see that each version is associated with a different characterisation of quantisation, which all agree when the automorphism group is discrete. We shall also see that their differences can be captured in terms of the quantity called the centre of mass, which is defined by the Kodaira embedding of the underlying Kähler manifold.

    Lieu : C003 - Aquarium - CMI

    Exporter cet événement

    En savoir plus : Métriques à courbure spéciale (géométrie complexe)

  • 25 avril 2017: 1 événement

    • Agenda des instances I2M

      Mardi 25 avril 16:00-18:00 -

      Conseil de Laboratoire

      Résumé : Ordre du jour :
      -
      1/ Formule du master maths fonda.
      -
      2/ Projet Ecole Universitaire de Recherche
      -
      3/ Campagne d’emploi 2018
      -
      4/ Gestion du matériel informatique
      -
      Les points 1/ 2/ et 3/ seront communs avec le conseil de département, convoqué même lieu même heure.
      -

      Lieu : FRUMAM salle de seminaire du 2eme étage - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

    En savoir plus : Agenda des instances I2M