Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

27 juin 2017: 3 événements

Séminaire

  • Agenda ERC IChaos

    Du 27 au 30 juin - Pierre LAZAG

    Scientific collaboration with Nizar DEMNI (IRMAR)

    Résumé : Poly-analytical determinant process in the hyperbolic disc

    Lieu : Institut de Recherche Mathématique de Rennes - Campus de Beaulieu
    Bâtiment 22

    Exporter cet événement

En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Séminaire Géométrie Complexe

    Mardi 27 juin 11:00-12:00 - Fabio TANTURRI - I2M, Marseille

    Lieux de dégénérescence orbitaux et applications

    Résumé : Le lieu de dégénérescence orbital d’une section s d’un fibré vectoriel E sur une variété est le lieu des points x où s dégénère, c’est-à-dire s(x) appartient à une sous-variété fixée de l’espace total de E ; cette notion généralise, par exemple, les lieux de dégénérescence habituels d’un morphisme entre deux fibrés vectoriels. Dans cet exposé, je vais présenter des techniques géométriques pour l’étude de ces lieux de dégénérescence ; avec ces techniques, on peut produire de nombreux exemples de variétés à canonique trivial, notamment de Calabi-Yau, en généralisant de cette façon certaines constructions connues (variétés déterminantales, lieux des zéros). Il s’agit d’un travail en commun avec Vladimiro Benedetti, Sara Angela Filippini et Laurent Manivel.

    JPEG - 12 ko
    Fabio TANTURRI

    Lieu : CMI, salle C003 - I2M - Château-Gombert
    39 rue Frédéric Joliot-Curie
    13453 Marseille cedex 13

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Géométrie Complexe

  • Séminaire Analyse Appliquée (AA)

    Mardi 27 juin 11:00-12:00 - Frédéric MARBACH - LJLL, Université Pierre et Marie Curie

    Contrôlabilité globale de l’équation de Navier-Stokes avec conditions au bord de glissement avec frottement

    Résumé : La contrôlabilité globale de Navier-Stokes est une question ouverte importante en contrôle des équations aux dérivées partielles, énoncée dès la fin des années 1980 par Jacques-Louis Lions.
    On considère un domaine connexe, borné et régulier (dans le plan ou dans l’espace). Dans ce domaine, un fluide incompressible satisfait l’équation de Navier-Stokes. On suppose qu’on peut choisir un contrôle (une donnée au bord) sur une partie de la frontière du domaine. Sur les autres morceaux de la frontière, le fluide satisfait une condition au bord homogène. On souhaite savoir si, pour tout état initial et tout état cible (même grands) et tout temps imparti (même petit), il est possible de trouver un contrôle qui guide la solution de l’état initial vers l’état cible. La principale difficulté provient de la formation de couches limites à proximité des morceaux non contrôlés de la frontière.
    Dans ce travail en commun avec Jean-Michel Coron et Franck Sueur, on répond positivement à la question de Jacques-Louis Lions dans le cas où la condition au bord sur les parois non contrôlées est la condition dite de Navier qui autorise le fluide à glisser le long de la paroi, mais en subissant un frottement arbitrairement grand.

    JPEG - 14.2 ko
    Frédéric MARBACH

    Lieu : CMI, salle de séminaire - I2M - Château-Gombert
    39 rue Frédéric Joliot-Curie
    13453 Marseille cedex 13

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Analyse Appliquée (AA)

  • 27 juin 2017: 1 événement

    groupe de travail