Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

1er décembre 2017: 3 événements

Séminaire

  • Séminaire Mathématiques, Évolution, Biologie (MEB)

    Vendredi 1er décembre 2017 11:00-12:00 - Raphël Forien - CMAP - École Polytechnique

    Généalogies en présence de dispersion hétérogène

    Résumé : Généalogies en présence de dispersion hétérogène
    Je présenterai un modèle décrivant l’évolution de la composition génétique d’une population structurée en espace dans le cas où la dispersion des individus est plus forte dans une région de l’espace que dans l’autre. On s’intéressera aux limites d’échelles de ce processus, que l’on étudie via le processus dual décrivant la généalogie d’un échantillon aléatoire d’individus dans la population. On verra que les lignées ancestrales suivent asymptotiquement une famille de mouvements Browniens de Walsh (skew Brownian motions) qui coalescent dès qu’ils se rencontrent et on en déduira le comportement à grande échelle de la composition génétique de la population.

    Lieu : CMI

    Exporter cet événement

En savoir plus : Séminaire Mathématiques, Évolution, Biologie (MEB)

  • Séminaire Probabilités et Statistique

    Vendredi 1er décembre 2017 11:00-12:00 - Raphaël FORIEN - ENS, Palaiseau

    Séminaire Probabilités et Statistique (TBA)

    Résumé : TBA

    JPEG - 12.1 ko
    Raphaël FORIEN

    Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
    39 rue Frédéric Joliot-Curie
    13453 Marseille cedex 13

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Probabilités et Statistique

  • Séminaire Signal et Apprentissage

    Vendredi 1er décembre 2017 14:00-15:00 - Roberto LEONARDUZZI - ENS Lyon

    p-leader analysis and classification of oscillating singularities

    Résumé : Many examples of signals and images, which are common in practice, can not be modeled by locally bounded functions. In consequence, standard multifractal analysis, based on the Hölder exponent, can not be applied. Here we present a multifractal analysis based on another quantity, the p-exponent, which can take arbitrarily large negative values, and thus be applied to a broader category of functions. Further, this new exponent can be efficiently characterized by new multiresolution quantities, the p-leaders. We analyze the properties of this exponent, as well as its numerical performance. Further, we use this exponent to characterize the behavior of functions near a singularity in terms of their lacunarity or oscillation. We analyze several examples (deterministic and random) of multifractal functions and study the pertinence of this characterization. Finally, we analyze real data from different domains to assess whether they exhibit this behavior or not.

    JPEG - 6.5 ko
    Roberto LEONARDUZZI

    Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
    39 rue Frédéric Joliot-Curie
    13453 Marseille cedex 13

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Signal et Apprentissage

  • 1er décembre 2017: 1 événement

    groupe de travail

    • Agenda ERC IChaos

      Du 10 novembre 2017 au 2 décembre 2017 - Alexander Bufetov

      Scientific collaboration with Andrey Dymov

      Résumé : to continue the work on the infinite dimensional stochastic differential equations

      Lieu : Stecklov Math. Institute - Moscow

      Exporter cet événement

    En savoir plus : Agenda ERC IChaos

    1er décembre 2017: 1 événement

    • Agenda des soutenances GDAC

      Vendredi 1er décembre 2017 13:00-15:00 - Anthony GENEVOIS - I2M (GDAC), Marseille

      Géométrique cubique des graphes quasi-médians et applications à la théorie géométrique des groupes

      Résumé : Soutenance de thèse
      -
      La classe des graphes quasi-médians est une généralisation des graphes médians, ou de manière équivalente, des complexes cubiques CAT(0). L’objectif de cette thèse est d’introduire ces graphes dans le monde de la théorie géométrique des groupes. Dans un premier temps, nous étendons la notion d’hyperplan définie dans les complexes cubiques CAT(0), et nous montrons que la géométrie d’un graphe quasi-médian se réduit essentiellement à la combinatoire de ses hyperplans. Dans la deuxième partie de notre texte, qui est le coeur de la thèse, nous exploitons la structure particulière des hyperplans pour démontrer des résultats de combinaison. L’idée principale est que si un groupe agit d’une bonne manière sur un graphe quasi-médian de sorte que les stabilisateurs de cliques satisfont une certaine propriété P de courbure négative ou nulle, alors le groupe tout entier doit satisfaire P également. Les propriétés que nous considérons incluent : l’hyperbolicité (éventuellement relative), les compressions lp (équivariantes), la géométrie CAT(0) et la géométrie cubique. Finalement, la troisième et dernière partie de la thèse est consacrée à l’application des critères généraux démontrés précédemment à certaines classes de groupes particulières, incluant les produits graphés, les groupes de diagrammes introduits par Guba et Sapir, certains produits en couronne (permutationnels), et certains graphes de groupes. Les produits graphés constituent notre application la plus naturelle, où le lien entre le groupe et son graphe quasi-médian associé est particulièrement fort et explicite ; en particulier, nous sommes capables de déterminer précisément quand un produit graphé est relativement hyperbolique.
      -
      Membres du jury :
      -
      - Goulnara Arzhantseva,
      - Indira Chatterji,
      - Victor Chepoï,
      - Yves Cornulier,
      - Vincent Guirardel (rapporteur),
      - Peter Haïssinsky (directeur)
      -



      -
      PNG - 7.7 ko
      (lien à venir)


      -
      Liens :
      - theses.fr
      - ED184

      Lieu : FRUMAM, deuxième étage - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

    En savoir plus : Agenda des soutenances GDAC