Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

8 novembre 2018: 2 événements

Séminaire

  • Agenda ERC IChaos

    Du 1er au 30 novembre 2018 - Alexander BUFETOV

    Scientific collaboration with A.KLIMENKO & P.NIKITIN

    Résumé : Steklov Mathematical Institute of Moscow : to continue collaboration on convergence of spherical averages for group actions.
    Steklov Mathematical Institute of St.Petersburg : collaboration on Pfaffian point processes.
    http://www.mathnet.ru/php/seminars.phtml?presentid=22166&option_lang=rus

    Lieu : Moscow & St.Petersburg - Steklov Math. Institute

    Exporter cet événement

En savoir plus : Agenda ERC IChaos

  • Séminaire Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

    Jeudi 8 novembre 2018 14:00-15:00 - Claudia SCHOEMANN - Université de Mayence

    Unitary dual of p-adic U(5)

    Résumé : We study the parabolically induced complex representations of the unitary group in 5 variables, U(5), defined over a p-adic field. We determine the points and lines of reducibility and the irreducible subquotients of these representations. Further we describe - except several particular cases - the unitary dual in terms of Langlands quotients.

    JPEG - 26.8 ko
    Claudia SCHOEMANN

    Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
    Site Sud - Bâtiment TPR2
    Campus de Luminy, Case 907
    13288 MARSEILLE Cedex 9

    Exporter cet événement
    Document(s) associé(s) :

    En savoir plus : Séminaire Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

  • 8 novembre 2018: 1 événement

    groupe de travail

    • Groupe de travail Singulier

      Jeudi 8 novembre 2018 11:00-12:00 - Lorenzo FANTINI - I2M, Aix-Marseille Université

      Entrelacs non archimédiens des singularités III

      Résumé : J’introduirai une version non archimédienne de l’entrelacs d’une singularité.
      Celle-ci sera un proche parent d’un espace analytique non-archimedien (à la Berkovich) sur un corps trivialement valué.
      Après avoir décrit la géométrie et la structure analytique de cet objet, j’en déduirai des informations sur les résolutions des singularités des surfaces.

      JPEG - 10.2 ko
      Lorenzo FANTINI

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

    En savoir plus : Groupe de travail Singulier

    8 novembre 2018: 1 événement

    • Agenda des soutenances AA

      Jeudi 8 novembre 2018 - David IAMPIETRO - I2M, AA, Aix-Marseille Université

      Contribution à la simulation d’écoulements diphasiques compressibles à faible vitesse en présence de sauts de pression par approches homogène et bi-fluide

      Résumé : Soutenance de thèse
      -
      Contribution à la simulation d’écoulements diphasiques compressibles à faible vitesse en présence de sauts de pression par approches homogène et bi-fluide.
      Les travaux de la thèse sont axés sur le développement de méthodes numériques pour les écoulements diphasiques, compressibles, à faible vitesse, prenant en compte l’ apparition sou- daine de forts gradients de pression. La vitesse matérielle de chacune des phases étant très petite devant la vitesse du son associée aux ondes acoustiques, l’écoulement étudié est caractéristique d’un régime dit à faible nombre de Mach. Beaucoup de travaux de la littérature se basent sur une analyse asymptotique en faisant tendre le nombre de Mach vers zéro pour aboutir à des modèles dits incompressibles. Dans le cadre de la thèse, la compressibilité de chacune des phases sera systématiquement prise en compte. Néanmoins, que celle-ci soit analytique ou tabulée, la loi d’état contient toujours une information relative à la raideur thermodynamique mesurant la plus ou moins grande compressibilité de la phase considérée. Ainsi, dans le cadre d’écoulements eau-vapeur, la phase liquide est très faiblement compressible. D’un point de vue dynamique, la faible compressibilité de l’eau peut produire un régime d’écoulement particulier où des sauts de pression importants apparaissent même si le nombre de Mach est très faible. Ceci est régulièrement observé et mesuré dans le cadre de l’étude de transitoires rapides appelés coups de bélier. La première partie de la thèse s’est focalisée sur un modèle diphasique dit homogène-équilibré. Les deux phases de l’écoulement ont alors la même vitesse, pression, température ainsi que le même po- tentiel chimique. On observe alors l’évolution de l’écoulement uniquement à travers des variables dites de mélange. Dans ce contexte, un premier travail a été dédié à la construction et à l’évaluation de solveurs de Riemann approchés dits tout-nombre-de-Mach. Lors qu’aucun transitoire rapide ne vient perturber l’écoulement, ces solveurs ont la capacité de baser leur contrainte de pas de temps sur la vitesse des ondes matérielles lentes et restent donc précis pour suivre les fronts as- sociés à ces ondes. En revanche, lorsqu’une onde de choc, caractérisée par un saut de pression important et une vitesse de propagation élevée traverse l’écoulement, ces solveurs s’adaptent automatiquement pour capturer la bonne position du choc ainsi que les bons niveaux de pression de part et d’autre du front. La seconde partie de la thèse s’est focalisée sur la prise en compte du couplage convection-source dans le cadre des modèles en approche bi-fluides. Dans ces modèles, les deux phases de l’écoulement possèdent leur propre jeu de variables pression, vitesse, température et taux de présence. Contrairement au modèle homogène, la valeur des trois premières variables ainsi que du potentiel chimique peut a priori différer entre les deux phases. Aussi, les modèles bi-fluides incluent généralement la présence de termes sources de relaxation afin de garantir un retour rapide vers l’équilibre mécanique et thermodynamique. Le cadre de travail a été le modèle simplifié à cinq équations appelé Baer-Nunziato isentropique au sein duquel seules les relaxations en pression et en vitesse sont considérées. Un schéma implicite à mailles décalées, basé sur l’influence des termes sources dans des problèmes de Riemann linéaires, a été proposé pour ce modèle. De plus, une analyse sur la prise en compte de l’équilibre asymptotique dans la partie convective des modèles bi-fluides a été également conduite.
      -
      Mots clés : Méthodes numériques, Écoulements basse vitesse compressibles, Écoulements diphasiques, Sauts de pression, Relaxation, Modèles bi-fluides.
      -
      Contribution to the simulation of low-velocity compressible two-phase flows with high pressure jumps using homogeneous and two-fluid approaches
      The present work focuses on the development of numerical methods for low-material velocity compressible two-phase flows with high pressure jumps. In this context, the material velocity of both phases is small compared with the celerity of the acoustic waves. The flow is said to be a low-Mach number flow. By making the Mach number tend towards zero, many authors in the literature perform an asymptotic analysis of the conservation laws at stake. Incompressible models are then derived. In this work, compressibility of both phases is systematically considered. Nevertheless, either analytical or tabulated, the equation of state always contains information related to the thermodynamical stiffness of the fluid. Such a stiffness can be seen as a measure of the compressibility of the considered phase. Thus, for two-phase flows involving sub-cooled liquid water and over-heated vapor, the liquid phase is known to be slightly compressible. When sudden events occur such as valve closures, the low-compressibility of liquid water may lead to fast transients in which high pressure jumps are produced even if the flow Mach number is low. This is often observed experimentally through the study of water hammer events. The first part of this work has leaned on two-phase homogeneous-equilibrium models. Thus, both phases have the same velocity, pressure, temperature as well as the same chemical potential. The evolution of the flow is observed only through mixture variables. The construction and the evaluation of what is called an all-Mach-number approximate Riemann solver has been conducted. When no fast transients come through the flow, the above solvers enable computations with CFL conditions based on low-material velocities. As a result, they remain accurate to follow slow material interfaces, or subsonic contact discontinuities. However, when fast shock waves associated with high pressure jumps propagate, these solvers automatically adapt in order to capture the position of the shock front as well as the right pressure levels. The second part of the thesis has been dedicated to the design of numerical methods enhancing the coupling between convection and relaxation in two-fluid models. In such models, both phases have their own set of variables : velocity, pressure, temperature and void fraction. Contrary to homogeneous models, the mechanical and thermodynamical equilibriums are not imposed, and the value of velocity, pressure, temperature and chemical potential between both phases may differ. Convergence towards equilibrium is ensured by adding relaxation source terms in these models. For the sake of simplicity, the framework has been restricted to the isentropic Baer-Nunziato model with velocity-pressure relaxations. A time-implicit staggered scheme, based on the influence of relaxation source terms on linear Riemann problems has been proposed. What is more, an asymptotic analysis dealing with the integration of relaxation source terms into the convective part of the two-phase flow model has been carried out.
      -
      Keywords : Numerical methods, Low-velocity compressible flows, Two-phase flows, Pressure jumps, Relaxation, Two-fluid models.
      -
      Membres du jury :
      -
      - Directeur de thèse : Jean-Marc HÉRARD (Ingénieur chercheur sénior, EDF R&D)
      - Encadrant industriel : Frédéric DAUDE (Ingénieur chercheur, EDF R&D)
      Rapporteurs
      - Mme Edwige Godlewski, Professeur, Université Pierre et Marie Curie (Paris 6)
      - Mme Marie-Hélène Vignal, Maître de conférences, Université Paul Sabatier (Toulouse 3)
      Examinateurs
      - M. Christophe Berthon, Professeur, Université de Nantes
      - Mme Raphaèle Herbin, Professeur, I2M, Aix-Marseille Université
      - M. Siegfried Müller, Professeur, RWTH Aachen University
      - M. Khaled Saleh, Maître de conférences, Université Claude Bernard (Lyon 1)
      -

      JPEG - 7.2 ko
      David IAMPIETRO
      PNG - 7.7 ko

      -
      Liens :
      - theses.fr
      - Fiche de l’ED184

      Lieu : CMI - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement
      Document(s) associé(s) :

      En savoir plus : Agenda des soutenances AA