logo site
Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373
Slogan du site
Descriptif du site
Sur le système de FitzHugh-Nagumo : du microscopique au macroscopique
mardi
01
octobre
2019
11h00 - 12h00
horaire CMI, salle de séminaire R164 (1er étage)

I2M - Château-Gombert
39 rue Frédéric Joliot-Curie
13453 MARSEILLE cedex 13

Francis FILBET (Institut de Mathématiques de Toulouse)

TBA

Francis FILBET
Éviter les cubes additifs sur des alphabets entiers
mardi
01
octobre
2019
11h00 - 12h00
horaire Salle des séminaires 304-306 (3ème étage)

Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
Site Sud - Bâtiment TPR2
Campus de Luminy, Case 907
13288 MARSEILLE Cedex 9

Matthieu ROSENFELD (LIS, Aix-Marseille Université)

Soit A un alphabet fini constitué d’entiers. On dit qu’un mot sur A* est un cube additif s’il peut s’écrire comme la concaténation de 3 mots qui ont la même longueur et la même somme. On s’intéresse à savoir quels sont les alphabets pour lesquels il existe un mot infini dont aucun facteur n’est un cube additif.
Nous introduirons d’abord le contexte plus général où (ℕ,+) est remplacé par n’importe quel monoïde avant de nous concentrer sur le cas (ℕ,+) . Nous rappellerons certains résultats antérieurs, notamment qu’il existe au moins un tel alphabet fini. Puis nous montrerons que, à part pour un nombre fini d’alphabets (modulo une relation d’équivalence assez simple), on peut éviter les cubes additifs sur tous les alphabets de taille 4.

Matthieu ROSENFELD