Autour d’un gros groupe modulaire




Date(s) : 10/04/2015   iCal
11 h 00 min - 12 h 00 min

Le groupe modulaire du plan privé d’un ensemble de Cantor apparaît naturellement en dynamique. Pour tenter d’obtenir des informations sur ce groupe, on peut le faire agir par isométries sur un espace hyperbolique : le “graphe des rayons”. Dans cet exposé, j’expliquerai pourquoi ce graphe est de diamètre infini et hyperbolique. Nous verrons ensuite comment le graphe des rayons permet de construire des quasi-morphismes non triviaux sur le groupe modulaire considéré.

[http://webusers.imj-prg.fr/~juliette.bavard/]

Catégories Pas de Catégories



Retour en haut