Cohomologie combinatoire de l’espace des noeuds

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 23/02/2015
14 h 00 min - 15 h 00 min

Catégories Pas de Catégories


En 1990, Vassiliev introduit une cohomologie de type fini de l’espace des noeuds en utilisant la théorie des singularités. Les classes de degré 0, ou Invariants de Vassiliev, possèdent des propriétés combinatoires qui les rendent très commodes à manipuler et à comprendre (axiomatisation de Birman-Lin, formules combinatoires de Goussarov-Polyak-Viro, intégrale de Kontsevich). Jusqu’à présent, les classes de degré supérieur ont manqué de telles propriétés, et il n’en existe que très peu d’exemples. Nous verrons dans cet exposé une méthode systématique et calculable de construction de cocycles de codimension et complexité arbitraires, dans l’esprit de Goussarov-Polyak-Viro.

[https://sites.google.com/site/mortier2x0/]


Retour en haut 

Secured By miniOrange