Comptage de géodésiques fermées sur les surfaces plates et formes quasimodulaires




Date(s) : 04/03/2016   iCal
11 h 00 min - 12 h 00 min

Le but de cet exposé est d’expliquer les liens entre le comptage de géodésiques fermées sur les surfaces plates, les volumes d’espaces de modules de ces surfaces, ainsi que certaines propriétés de dynamique dans les billards polygonaux. Les contantes de Siegel-Veech encodent l’asymptotique du nombre de géodésiques fermées simples sur les surfaces plates. Ces constantes ont été étudiées de plusieurs manières, en particulier à l’aide de formes quasimodulaires (Eskin-Okounkov, Chen-Möller-Zagier). Nous exposerons les derniers résultats obtenus dans cette direction, et leurs conséquences.

https://sites.google.com/site/elisegoujard/

Catégories Pas de Catégories



Retour en haut