Courbure sectionnelle holomorphe quasi-negative et positivité de la classe canonique




Date(s) : 22/05/2018   iCal
11 h 00 min - 12 h 00 min

Récemment, Wu et Yau (et puis Tosatti et Yeung dans le cas kählérien) ont prouvé qu’une variété projective complexe lisse munie d’une métrique kählérienne dont la courbure sectionnelle holomorphe est strictement négative a fibré canonique ample. Ceci peut être interprété aussi comme une confirmation faible de la conjecture de Kobayashi qui stipule qu’une variété projective hyperbolique est à classe canonique positive.
Nous allons expliquer les idées autour de ce résultat, ainsi qu’une généralisation obtenue en collaboration avec S. Trapani au cas où la courbure sectionnelle holomorphe est supposée être seulement quasi-négative (càd, négative partout et strictement négative en au point).

http://webusers.imj-prg.fr/~simone.diverio/Maison_Page.html

Catégories



Retour en haut