Ergodicité quantique et matrices aléatoires – Paul Bourgade

Paul Bourgade
Institute for Advanced Study, Princeton
https://cims.nyu.edu/~bourgade/

Date(s) : 13/06/2014   iCal
9 h 00 min - 10 h 00 min

Pour des matrices de Wigner généralisées, j’expliquerai une version probabiliste de l’ergodicité quantique à toutes les échelles et le caractère gaussien de toutes les entrées des vecteurs propres. La preuve repose sur l’action du Brownien de Dyson sur les vecteurs propres. La relaxation vers l’équilibre est liée à une nouvelle marche aléatoire en milieu aléatoire, à coefficients singuliers dépendant des valeurs propres.

http://www.math.harvard.edu/~bourgade/

Catégories



Retour en haut