Le problème de Kodaira pour le groupe fondamental




Date(s) : 13/06/2017   iCal
11 h 00 min - 12 h 00 min

Dans cet exposé, nous montrons que le groupe fondamental d’une variété kählérienne compacte de dimension 3 peut se réaliser comme le groupe fondamental d’une variété projective lisse. Cet énoncé constitue donc un analogue pour le groupe fondamental du célèbre résultat de Kodaira affirmant qu’une surface kählérienne admet des déformations projectives. Il s’agit d’un travail en commun avec Andreas Höring.

http://www.iecl.univ-lorraine.fr/~Benoit.Claudon/

Catégories



Retour en haut