Structure locale du champ de Teichmüller




Date(s) : 14/11/2017
11 h 00 min - 12 h 00 min

Dans cet exposé, je discuterai la structure locale du champ de Teichmüller d’une variété réelle fixée M, qui code l’ensemble des structures complexes sur M à biholomorphisme isotope à l’identité près. J’expliquerai en particulier les différences entre les composantes kählériennes (i.e. correspondant à des structures kählériennes) et les composantes non kählériennes.

http://www.researchgate.net/profile/Laurent_Meersseman

Catégories



Retour en haut 

Secured By miniOrange