Sur l’hyperbolicité des hypersurfaces générales




Date(s) : 27/09/2016   iCal
11 h 00 min - 12 h 00 min

Une variété projective lisse sur le corps des nombres complexes est dite hyperbolique (au sens de Brody) si elle ne contient pas de courbes entières.
Kobayashi a conjecturé dans les années 70 que les hypersurfaces générales suffisamment amples de l’espace projectif sont hyperboliques. Cette conjecture n’a été démontrée que récemment par Siu.
Le but de cette exposé est d’esquisser une nouvelle preuve de cette conjecture.
L’idée principale de la preuve, basée sur la théorie des équations différentielles de jets, est de démontrer qu’une propriété plus forte, ouverte dans la topologie de Zariski, est vérifiée par certaines déformations d’hypersurfaces de type Fermat.

Catégories



Retour en haut