L’école « Les Cigales » va faire l’objet d’une enquête sociologique portée par Clémence Perronnet en partenariat avec l’I2M

« Les Cigales » est une action de culture scientifique à destination des lycéennes portée par l’Institut de mathématiques de Marseille (I2M UMR 7373). Chaque année, un groupe de chercheurs et chercheuses en mathématiques et informatique accueillent une trentaine de jeunes filles qui suivent un stage d’une semaine au Centre international de rencontres mathématiques (CIRM). L’objectif est de proposer une initiation à la recherche en mathématiques, tout en luttant contre la désaffection des étudiantes pour cette thématique. De manière plus large, ce stage a pour but la diffusion de la culture et de l’esprit scientifique. Pour la 3e édition, l’intention est de recruter davantage de participantes issues des milieux défavorisés de Marseille.

Pour l’édition 2021, le stage fera l’objet d’un partenariat scientifique et sera accompagné d’une enquête de sociologie embarquée visant à analyser et à évaluer le projet. À quel point cette semaine de maths intensive en non-mixité est-elle efficace pour faire naitre ou renforcer des vocations chez les lycéennes ? Parvient-elle à amener vers des études supérieures en mathématiques des jeunes filles qui ne les auraient pas choisies ?

Plus largement, cette recherche vise à mettre en évidence des déterminants sociaux de la moindre représentation des femmes dans les parcours et les carrières mathématiques. En se focalisant sur les lycéennes issues des classes populaires, l’enquête pourra rendre compte des effets croisées du genre et de la classe sociale sur les rapports aux maths. Ce travail s’inscrit dans la continuité de nos recherches précédentes sur les rapports aux sciences des enfants des classes populaires et sera l’occasion d’approfondir et de mettre à l’épreuve de nouveaux terrains les modèles théoriques conçus à cette occasion.

Source

Chercheurs/euses participant au programme

Durée du programme
01/09/202128/02/2023
Liens : twitter, CIRM

Le Fabrikathon se tiendra du 11 au 13 octobre 2021, au FabLab du campus de Luminy, sur le thème « mathématiques »

Le but est de fabriquer des objets mathématiques divers (voir projet Fabrikathon).

Où ?
Le FabLab où s’effectueront les travaux se situe sur le campus de Luminy. Plus précisément il est dans le bâtiment TPR1, entrée G, 3ème étage (dans les locaux du CINaM). Un plan du campus de Luminy est disponible ici :
https://sciences.univ-amu.fr/sites/sciences.univ-amu.fr/files/ressources_docs/plan_du_campus_09_2018.pdf
Une autre salle a également été réservée : la salle F2 (2ème étage de l’autre côté de l’escalier).
La bâtiment est en ZRR, il faut donc probablement montrer patte blanche à l’accueil.
Quand ?
Les festivités commencent lundi 11/10 à 9h. L’événement se terminera mercredi 13/10 en fin d’après midi.  Le détail du programme se fera en fonction de l’énergie de chacun. 
Matériel.
Les principales machines disponibles au FabLab sont répertoriées ici :
https://wiki.centuri-engineering.univ-amu.fr/en/techlab/makerspace
Les consommables qui vont avec (filament, résine, etc) ont été prévus.
Pensez à prendre votre ordinateur portable si vous en avez un. 
Organisateurs.
Pierre Arnoux (Professeur, I2M, Aix-Marseille Université)
Rémy Coulon (Chargé de Recherche CNRS, IRMAR, Université de Rennes 1)
A savoir : pour les enseignant.e.s, il est possible de réserver une mallette holographique auprès de la cellule Culture Scientifique de l’AMU.
Un exemple d’œuvre issue du Fabrikathon : « Les légumes incontrôlables« .

L’école Les Cigales pour les lycéennes se tiendra du 25 au 29 octobre 2021

Semaine sportive et culturelle autour des mathématiques !

L’appel à candidature des participantes est ouvert avant le 1er juillet 2021.

Je voudrais vous demander de l’aide pour faire parler de l’initiative à celles qui sont concernées — des lycéennes de première autour de Marseille ! 
L’école Les Cigales, c’est une occasion pour les filles qui sont en train de réfléchir à leur choix d’orientation et qui aiment bien les maths, de découvrir la recherche en mathématiques et rencontrer les mathématiciens et les mathématiciennes.
Je vous serai très reconnaissante si vous pourriez parler de l’initiative autour de vous.

 

1) voici le site web de l’initiative de cette année :

 

2) Je vous joins une lettre destinée aux enseignant.e.s présentant l’initiative Cigales :

 

3) En plus de la communication habituelle, cette année je voudrais essayer une méthode de la mise des posters dans les lycées du quartier. 
Pour qu’elle marche, il faut des pieds qui iront dans les lycées. 😉

 

Je vous serai très reconnaissante si vous pourriez aller dans le lycée de votre quartier (à Marseille, ou en dehors du Marseille), ou partager cette affiche avec des professeurs des lycées que vous connaissez, et vos connaissances en général qui pourrait la coller sur les murs (intérieurs) des établissements qui sont peut-être pas encore touchés par des initiatives de vulgarisation. Cela demanderait potentiellement de communiquer avec les profs, le/la gardien.ne, le/la proviseur, et parler de l’école ! Et puis, même si l’affiche n’est pas mise, vous aurez une personne en face de vous qui entendra l’existence de cette école des Cigales.
Si on arrive à élargir un peu le cercle des écoles que nous pouvons toucher, ça sera déjà une victoire, pour cette année et celles à venir.

L’appel à candidature des participantes est ouvert avant le 24 juin.

Je vous remercie énormément !!!

 

Voici un lien de téléchargement du poster (en bonne qualité) :
https://amubox.univ-amu.fr/s/dJG8kf7r92piYbL

 

Consignes d’impression :
— imprimez le poster en A3 ! (En A4 le texte ne se verra pas)
— imprimez le poster en couleur ! (Cela donne beaucoup plus envie)

 

Olga Paris-Romaskevich

 

De la part de l’équipe d’organisation,
Avec Nicolas Bédaride, Julien Cassaigne et Pascal Hubert, Olga Paris-Romaskevich

 

BD : retrouvez les aventures de Protéale et Filippo avec la série « Isométries » dessinée par Jean-Paul Mohsen

Jean-Paul Mohsen est actuellement maître de conférences spécialisé en topologie et en géométrie, enseignant à l’université d’Aix-Marseille (AMU) et effectuant ses recherches auprès de l’institut de mathématiques de Marseille (I2M), sur le campus de Château-Gombert.

Il a débuté sa carrière professionnelle au sein du corps enseignant de l’ENS Lyon après avoir rédigé et soutenu une thèse sur la « transversalité quantitative et les sous-variétés isotropes », sous la direction de Bruno Sevennec (UMPA, Lyon).

Il est très impliqué dans la vulgarisation mathématique. Il aime notamment partager ses mathématiques avec le grand public à travers le 9ème art, la bande dessinée.

En suivant les pérégrinations de ses deux personnages récurrents, la jeune et pétillante Protéale et son ami Filippo, il rend ainsi accessible à un public d’étudiants niveau BAC+1 ses connaissances sur les isométries, les quantificateurs et les fonctions continues, la topologie, l’analyse, les applications linéaires,… ou plus culturellement, sur l’histoire de l’informatique.

Partez à la découverte de la géométrie et de la topologie sous un format ludique en parcourant son site web personnel (24 BD en pdf) :

Bandes dessinées sur les maths, niveau Bac+1 : les aventures de Protéale et Filippo.

Aussi sur le site web d’Images des Mathématiques, CNRS, mars 2020-mai 2021 :

– La série « Isométries (les applications affines) » : épisodes 1234

Vous en voulez plus ? Voici une autre aventure de nos deux héros sur « images des maths » :

Les quantificateurs et les fonctions continues

La devise de Protéale : Les maths, c’est de l’imagination qui résiste!

 


Retour en haut 

Secured By miniOrange