Institut de Mathématiques de Marseille, UMR 7373




Rechercher


Accueil >

Les événements de novembre 2018

Séminaire

  • Équipe Analyse Appliquée (AA)

    • Mardi 20 novembre 2018 11:00-12:00 - Bilal Al TAKI - INRIA Paris

      Existence d’une solution forte local en temps pour le modèle Bingham compressible

      Résumé : In fluid mechanics involving viscous plastic behavior a current choice is to consider
      as constitutive relation the Bingham model exhibiting viscosity and yield stress.
      Such a fluid stiffens if its local stresses do not exceed the yield stress, and it behaves like a non-Newtonian fluid otherwise.
      This model was investigated in the metal forming process in order to describe wire
      drawing, in oil field plug-cementing process and in avalanche dynamics system. In this talk, we shall present our result concerning the existence and uniqueness of local (in time) strong solution of compressible Bingham equations in periodic domain.

      JPEG - 5.9 ko
      Bilal Al TAKI

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 27 novembre 2018 11:00-12:00 - Khaled SALEH - ICJ, Université Claude Bernard, Lyon I

      Analyse et approximation numérique d’un modèle multiphasique compressible

      Résumé : Un écoulement multiphasique est un écoulement mettant en jeu des espèces qui se trouvent dans différents états de la matière (gazeux, liquide, solide) ou des espèces qui sont dans le même état mais aux propriétés chimiques différentes (mélanges liquide-liquide non miscibles par exemple). La simulation numérique de tels écoulements a de nombreuses applications industrielles : industrie pétrolière, industrie chimique, industrie nucléaire.
      Dans l’industrie nucléaire, de nombreuses configurations industrielles font intervenir des écoulements multiphasiques. C’est le cas par exemple du phénomène de l’explosion de vapeur : suite à un défaut d’évacuation de chaleur dans le cœur d’un réacteur, celui-ci peut entrer en fusion créant un magma métallique appelé corium, composé de combustible nucléaire et d’éléments fondus issus de la structure du cœur. Lorsque les particules de corium entrent en contact avec l’eau du circuit primaire, originellement à l’état liquide, un phénomène d’évaporation violente de l’eau (flashing) peut se produire, s’accompagnant d’une augmentation soudaine de la pression et de la propagation d’ondes de choc et de détente pouvant endommager la structure du réacteur. La compréhension d’un tel phénomène nécessite de travailler avec des modèles d’écoulements compressibles faisant intervenir plus de trois phases.
      Dans cet exposé, je considérerai un modèle dit multi-fluide introduit par Jean-Marc Hérard (EDF R&D) en 2007 pour le cas de 3 phases puis en 2016 pour le cas plus général de N phases, N étant arbitraire. Pensé comme une extension du fameux modèle diphasique de Baer-Nunziato, le modèle à N phases consiste en N systèmes d’Euler couplés par des termes non conservatifs ainsi que des termes sources de relaxation dont le rôle est d’amener les phases en présence vers un équilibre mécanique et thermodynamique. Dans un premier temps, le présenterai les principales propriétés du modèle (hyperbolicité, inégalité d’entropie, symétrisabilité), puis je présenterai un schéma dit de relaxation à la Suliciu, pour l’approximation des solutions du modèle. Nous verrons que ce schéma permet une approximation relativement précise des solutions bien qu’il soit d’ordre 1. Nous verrons aussi qu’il vérifie au niveau discret des propriétés de stabilité similaires à celles du modèle continu : positivité des masses volumiques et des taux de présence statistiques des phases, inégalités d’entropie discrète.

      JPEG - 12.3 ko
      Khaled SALEH

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 4 décembre 2018 11:00-12:00 - Rémy RODIAC - Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Belgique

      Filaments en forme d’hélice pour les équations de Ginzburg-Landau en 3D

      Résumé : On expliquera comment construire des solutions entières des équations de Ginzburg-Landau en 3 dimensions. Ces équations sont utilisées pour modéliser les phénomènes de supra-conductivité et de superfluidité. Dans ces domaines, l’étude des vortex ou tourbillons, a une grande importance. Nous construisons des solutions entières avec deux filaments de vorticité de même signe ayant une forme de double hélice. Ces solutions sont construites en écrivant les équations comme un problème de point fixe autour d’une bonne approximation et en utilisant la méthode dite de Lyapounov-Schmidt. Ceci est un travail en collaboration avec Juan Davila (Medellin), Manuel del Pino (Bath) et Maria Medina (Grenade).

      JPEG - 9.2 ko
      Rémy RODIAC

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 11 décembre 2018 11:00-12:00 - Alexandre THOREL - LMAH, Université du Havre

      Modèle linéaire généralisé dans deux habitats juxtaposés en dynamique de population

      Résumé : Voir fichier joint :

      PDF - 87.6 ko
      JPEG - 24.3 ko
      Alexandre THOREL

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Mardi 20 novembre 2018 11:00-12:00 - Cécile DARTYGE - IEC, Université de Lorraine

      Sommes d’exponentielles avec des polynômes réductibles.

      Résumé : Hooley a démontré que si f(X) est un polynôme irréductible, de degré 2 et à coefficients entiers, alors les fractions r/m, 0<r<m, où r parcourt les racines de f modulo m, sont équiréparties sur [0,1]. La preuve utilise le critère de Weyl et repose sur des majoration de sommes d’exponentielles le long de ces fractions r/m. Dans cet exposé, on considère de telles sommes d’exponentielles avec des polynômes réductibles de degré 2 et 3. Il s’agit d’un travail réalisé avec Greg Martin.

      JPEG - 15 ko
      Cécile DARTYGE

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 27 novembre 2018 11:00-12:00 - Clemens MÜLLNER - ICJ, ENS Lyon

      Automatic sequences are orthogonal to aperiodic multiplicative functions

      Résumé : Recently it was shown by the author that all automatic sequences satisfy the Sarnak conjecture. In particular, they are orthogonal to the Möbius function. This result relied on a structural result for automata and tools from analytic number theory, most importantly a method developed by Mauduit and Rivat.
      In this talk we give an interpretation of the mentioned structural result in terms of substitutions and dynamical systems. Furthermore, we use joinings and a criterion by Katai to show that any primitive substitution/automatic sequence is orthogonal not just to the Möbius function but to any bounded aperiodic multiplicative function.
      This is joint work with Mariusz Lemanczyk.

      JPEG - 14.3 ko
      Clemens MÜLLNER

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 4 décembre 2018 11:00-12:00 - Thomas STOLL - IECL, Université de Lorraine

      Changement de base et somme des chiffres

      Résumé : Soient a et b deux entiers ≥ 2 multiplicativement indépendants. Après une présentation des résultats connus qui concernent un changement de base de numération (base a en base b), nous présenterons un résultat récent obtenu en collaboration avec R. de la Bretèche et G. Tenenbaum. Nous montrons que tout réel strictement positif est valeur d’adhérence de sb(n)/sa(n), où sa et sb désignent la somme des chiffres en base a, respectivement b. Nous donnons des estimations explicites des cardinaux associés.

      JPEG - 20.9 ko
      Thomas STOLL

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

    • Mardi 11 décembre 2018 11:00-12:00 - Ilya SHKREDOV - Steklov Mathematical Institute

      Zaremba’s conjecture and additive combinatorics

      Résumé : A well-known Zaremba’s conjecture from the theory of continued fractions says that for any positive integer q there is an integer a, 0 < a < q, which is relatively prime to q such that for the finite continued fraction expansion of the rational a/q = [x1, …, xs] one has xj ≤ 5. At the moment the hypothesis is open (excepting some particular cases) although in the direction various results were obtained by Korobov, Niderreiter, Bourgain—Kontorovich, Kan—Frolenkov and others.
      Using a technique from additive combinatorics (we apply results on growth in the group SL2(Fp)), we obtain an exact upper bound for cardinality of Zaremba’s numbers a, i.e. such aFp) for which Zaremba’s conjecture takes place. Besides, we show that a certain improvement of our upper bound implies the required lower bound.

      JPEG - 21.6 ko
      Ilya SHKREDOV

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Lundi 19 novembre 2018 14:00-15:00 - Vincent COLIN - LJL, Université de Nantes

      Sur l’entropie topologique des champs de Reeb

      Résumé : On expliquera que sur "la plupart des variétés de contact tendues de dimension trois", tous les champs de Reeb ont une entropie topologique positive. Le critère porte sur la monodromie d’un livre ouvert porteur.
      Il s’agit d’un travail en commun avec Marcelo Alves et Ko Honda.

      JPEG - 11.6 ko
      Vincent COLIN

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 3 décembre 2018 14:00-15:00 - Filip MISEV - Max-Planck-Institut für Mathematik, Bonn

      Nœuds fibrés, positivité et concordance

      Résumé : Ceci est une initiation à trois notions importantes de la théorie des nœuds qui se rencontrent de manière distincte chez les singularités de courbes algébriques complexes : nœuds fibrés, nœuds positifs et concordance des nœuds.
      La combinaison de ces trois notions a récemment mené à une nouvelle perspective sur la question ’slice-ribbon’, posée par R.H. Fox dans les années soixante - un fameux problème ouvert de la topologie en basse dimension (aujourd’hui peut-être le plus important problème ouvert de ce domaine).
      Je vais discuter ce point de vue, et en particulier la question suivante : "Combien de nœuds fibrés positifs distincts peuvent être contenus dans une classe de concordance donnée ?"

      JPEG - 8.3 ko
      Filip MISEV

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 10 décembre 2018 14:00-15:00 - Abdelghani ZEGHIB - UMPA, ENS Lyon

      Actions causales

      Résumé : Une structure causale sur une variété consiste en la donnée d’un champ de cônes tangents : un cône convexe saillant dans l’espace tangent de tout point. Nous nous intéressons au groupe d’automorphismes d’une telle structure et particulièrement au cas où ce groupe agit non-proprement.

      JPEG - 5 ko
      Abdelghani ZEGHIB

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Géométrie, Dynamique, Arithmétique et Combinatoire et leurs interactions (GDAC)

    • Vendredi 16 novembre 2018 11:00-12:00 - Maxime WOLFF - IMJ, Université Pierre et Marie Curie - Paris 6

      Actions de groupes de surfaces sur le cercle : rigidité et géométricité

      Résumé : Je parlerai de quelques résultats récents obtenus dans une collaboration avec Kathryn Mann, dans laquelle on s’intéresse aux représentations de groupes fondamentaux de surfaces de genre au moins deux, dans le groupe des homéomorphismes directs du cercle.

      JPEG - 5.8 ko
      Maxime WOLFF

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 23 novembre 2018 11:00-12:00 - Ville SALO - University of Turku

      Universal groups of cellular automata

      Résumé : The full shift is the topological dynamical system of bi-infinite sequences over a finite alphabet under the shift map. Its automorphism group, the group of (reversible) cellular automata, has a rich family of finitely-generated subgroups, including all finite, f.g. abelian and f.g. free groups, and several groups with undecidable torsion problem. Many closure properties are also known for this family, such as closure under direct products and free products. The group itself is not finitely-generated.
      Nevertheless, we show that there is a finitely-generated subgroup that is universal, in the sense that it contains an embedded copy of every other finitely-generated subgroup.

      JPEG - 15.9 ko
      Ville SALO

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 30 novembre 2018 11:00-12:00 - Florent YGOUF - Institut Fourier, Grenoble

      Feuilletage isopériodique dans l’espace de modules des différentielles abéliennes

      Résumé : L’espace de module des différentielles abéliennes admet un feuilletage naturel : le feuilletage isopériodique. Les feuilles sont décrites localement en modifiant les périodes relatives, tout en gardant fixes les périodes absolues. Ce feuilletage est au centre de plusieurs problèmes importants en dynamique de Teichmuller, mais ce n’est que tout récemment que des travaux se consacrent à la dynamique de celui-ci : en 2015, Hooper et Weiss ont démontré la densité des feuilles passant par les surfaces d’Arnoux-Yoccoz. L’année suivante Deroin, Francaviglia et Calsamiglia obtiennent une classification des fermés invariants par le feuilletage dans la strate principale, avant qu’Hamenstädt n’obtienne indépendamment l’ergodicité, toujours dans la strate principale.
      -
      Dans cet exposé, je présenterai un critère de densité pour les feuilles du feuilletage isopériodique. Ce critère s’applique aux lieux de rang 1. J’expliquerai comment utiliser celui-ci pour découvrir d’autre feuilles denses, ainsi que de nouveaux fermés invariants non triviaux dans les strates hyperelliptiques.
      -
      Lien : theses.fr

      https://www-fourier.ujf-grenoble.fr/user
      JPEG - 17.2 ko
      Florent YGOUF

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 7 décembre 2018 11:00-12:00 - Pascal HUBERT - I2M, Aix-Marseille Université

      Représentations pour les surfaces à petits carreaux

      Résumé : TBA

      JPEG - 16.1 ko
      Pascal HUBERT

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 14 décembre 2018 11:00-12:00 - Gilles COURTOIS - IMJ-PRG, Paris

      Entropie des variétés et de leurs groupes fondamentaux

      Résumé : Le lemme de Milnor-Švarc dit que l’entropie d’une variété compacte est non nulle si et seulement si son groupe fondamental est à croissance exponentielle mais ne donne pas de lien systématique entre l’entropie minimale d’une variété et son groupe fondamental. Le but de l’exposé est d’expliquer ces notions et de voir qu’un tel lien existe lorsque le groupe fondamental est hyperbolique au sens de Gromov.

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Signal et Image (SI)

    • Vendredi 16 novembre 2018 14:00-15:00 - Luca CALATRONI - CMAP, Ecole Polytechnique Palaiseau

      Anisotropic approaches for imaging problems adapted to human visual perception

      Résumé : The use of anisotropic approaches has a long tradition in the imaging community. Historically, such methods date back to the seminal work of J. Weickert where PDEs based on anisotropic diffusion were applied to solve several image restoration models such as denoising, deblurring etc. Recently, the use of directional models has been reinterpreted for the design of new image regularisers and applied to a wide variety of imaging tasks due to their better behaviour in terms of structure and geometry preservation. In the first part of this talk, I will review the main contributions in this field and present my recent work on this topic discussing the use of the anisotropic osmosis PDE in several contrast-equalisation and shadow removal problems. In the second part of the talk, I will connect the connections between these classical approaches to my ongoing work on cortical-inspired contrast and color perception models where the local anisotropy (i.e. orientation) in the image appears naturally as a result of a `lifting’ procedure extending the image from a bi- to a three-dimensional space.

      JPEG - 9.9 ko
      Luca CALATRONI

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 14 décembre 2018 14:00-15:00 - Dmitry KOLOMENSKIY - JAMSTEC, Yokosuka

      Data compression for high-performance computational fluid dynamics

      Résumé : High-performance computing can produce large volumes of output data. A computational fluid dynamics simulation using several hundred or thousands of processor cores would allocate three-dimensional fields of many Gigabytes per hydrodynamic variable. Even though data reduction may be performed during the course of computation in order to only store the quantities of interest including hydrodynamic forces, etc., it is often necessary to store full three-dimensional fields for purposes such as simulation restart, time-resolved flow visualization or exploratory analyses. In this talk, I will present a wavelet-based method for compression of fluid flow simulation data. It is inspired by image compression, and it consists of discrete wavelet transform, quantization adapted for floating-point data, and entropy coding. I will discuss different aspects of these numerical methods, open-source software implementation and show example numerical tests, ranging from idealized configurations to realistic global weather simulation data.

      JPEG - 7.5 ko
      Dmitry KOLOMENSKIY

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Analyse, Géométrie et Topologie (AGT)

    • Lundi 19 novembre 2018 10:00-11:00 - Nizar DEMNI - IRMAR, Rennes

      Etats quantiques aléatoires et polynômes de Koornwinder

      Résumé : Ce travail est motive par les applications des etats quantiques aléatoires en information quantique. Je commencerai par introduire les etats quantiques pures et mixtes et presenterai les etats uniformes. Ensuite, je m’intéresserai a un état pur aleatoire introduit par Ion Nechita et Clement Pellegrini et obtenu a partir du noyau de la chaleur sur le groupe unitaire. En particulier, je montrerai comment calculer sa loi de probabilite en utilisant le noyau de la chaleur sur l’espace projectif complexe et les polynômes de Koornwinder sur le simplexe. Je présenterai aussi une approche basee sur une equation de la chaleur sur le simplexe.

      JPEG - 13.7 ko
      Nizar DEMNI

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 26 novembre 2018 10:00-11:00 - Franck WIELONSKY - I2M, Aix-Marseille Université

      Séminaire Analyse et Géométrie (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 13.2 ko
      Franck WIELONSKY

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 3 décembre 2018 10:00-11:00 - Konstantin FEDOROVSKIY - Bauman Moscow State Technical University

      Séminaire Analyse et Géométrie (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 5.4 ko
      Konstantin FEDOROVSKIY

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 10 décembre 2018 10:00-11:00 - Laurent MOONENS - DMO, Orsay, Paris 11

      Solutions continues d’EDP de type divergence à coefficients non constants

      Résumé : TBA

      JPEG - 5.5 ko
      Laurent MOONENS

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Analyse, Géométrie et Topologie (AGT)

    • Lundi 19 novembre 2018 14:00-15:00 - Vincent COLIN - LJL, Université de Nantes

      Sur l’entropie topologique des champs de Reeb

      Résumé : On expliquera que sur "la plupart des variétés de contact tendues de dimension trois", tous les champs de Reeb ont une entropie topologique positive. Le critère porte sur la monodromie d’un livre ouvert porteur.
      Il s’agit d’un travail en commun avec Marcelo Alves et Ko Honda.

      JPEG - 11.6 ko
      Vincent COLIN

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 3 décembre 2018 14:00-15:00 - Filip MISEV - Max-Planck-Institut für Mathematik, Bonn

      Nœuds fibrés, positivité et concordance

      Résumé : Ceci est une initiation à trois notions importantes de la théorie des nœuds qui se rencontrent de manière distincte chez les singularités de courbes algébriques complexes : nœuds fibrés, nœuds positifs et concordance des nœuds.
      La combinaison de ces trois notions a récemment mené à une nouvelle perspective sur la question ’slice-ribbon’, posée par R.H. Fox dans les années soixante - un fameux problème ouvert de la topologie en basse dimension (aujourd’hui peut-être le plus important problème ouvert de ce domaine).
      Je vais discuter ce point de vue, et en particulier la question suivante : "Combien de nœuds fibrés positifs distincts peuvent être contenus dans une classe de concordance donnée ?"

      JPEG - 8.3 ko
      Filip MISEV

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Lundi 10 décembre 2018 14:00-15:00 - Abdelghani ZEGHIB - UMPA, ENS Lyon

      Actions causales

      Résumé : Une structure causale sur une variété consiste en la donnée d’un champ de cônes tangents : un cône convexe saillant dans l’espace tangent de tout point. Nous nous intéressons au groupe d’automorphismes d’une telle structure et particulièrement au cas où ce groupe agit non-proprement.

      JPEG - 5 ko
      Abdelghani ZEGHIB

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Analyse, Géométrie et Topologie (AGT)

    • Jeudi 22 novembre 2018 14:00-15:00 - Mickaël MATUSINSKI - IMB, Université de Bordeaux

      Transséries et résolution formelle d’équations différentielles, une introduction.

      Résumé : L’étude des transséries, depuis leur introduction au début des années 90 par J. Ecalle dans sa preuve monumentale de la conjecture de Dulac (finitude du nombre de cycles limites d’une équation différentielle polynomiale de dimension 2, en lien avec le XVIème problème de Hilbert), a connu des progrès spectaculaires. Notamment leur théorie des modèles a connu d’important résultats récents via les travaux de Aschenbrenner - van den Dries - van der Hoeven. L’objectif de cet exposé est de présenter un survol introductif à ces objets. Si le temps le permet, j’aborderais aussi un travail en cours avec O. Le Gal et F. Sanz sur la résolution explicite en transséries d’équations différentielles formelles.

      JPEG - 7 ko
      Mickaël MATUSINSKI

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 6 décembre 2018 14:00-15:00 - Patrick IGLESIAS-ZEMMOUR - I2M, Aix-Marseille Université

      Formes différentielles sur les espaces stratifiés

      Résumé : On considère les espaces stratifiés difféologiques. C’est-à-dire des espaces difféologiques qui admettent une stratification sous-jacente, ou de façon équivalente : des espaces stratifiés équipés d’une difféologie compatible. Ces espaces héritent naturellement d’un complexe de formes différentielles au sens des espaces difféologiques. Mais il existe, d’un autre côté, une notion propre aux espaces stratifiés : le complexe des formes perverses, introduites ou définies par Goresky, MacPherson et Brylinski. Nous verrons à quelle condition une forme de perversité zéro est la restriction d’une forme différentielle. Nous attachons pour cela, à chaque forme de perversité zéro, un index qui mesure le nombre de formes différentielles différentes qui lui sont associés au voisinage de chaque strate singulière.
      -
      Travail en collaboration avec Serap Gürer — Galatasaray Université.

      JPEG - 10.1 ko
      Patrick IGLESIAS-ZEMMOUR

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 13 décembre 2018 14:00-15:00 - Adam PARUSINSKI - LJAD, Université Côte d'Azur

      Les variétés algébriques sont homéomorphes aux variétés définies sur les corps de nombres

      Résumé : Nous montrons que chaque variété algébrique affine ou projective définie sur R ou C est homéomorphe à une variété définie sur la clôture algébrique de Q. Nous construisons un tel homéomorphisme par une petite déformation des coefficients des équations originales de manière que cette déformation est équisingulière au sens de Zariski. Un résultat analogue dans le cas local analytique a été démontré récemment par Guillaume Rond.
      -
      Ceci est un travail en collaboration avec Guillaume Rond.

      JPEG - 12.3 ko
      Adam PARUSINSKI

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Logique de la Programmation (LDP)

    • Jeudi 22 novembre 2018 11:00-12:30 - Zeinab GALAL - IRIF, Paris

      Connecting models of differential linear logic with reloids

      Résumé : Species of structures were introduced by Joyal as a unified framework for the theory of generating series in enumerative combinatorics.
      Species are connected to Girard’s normal functor semantics of λ-calculus where terms are interpreted as power series with sets as coefficients.
      Fiore et al. presented a generalised definition that both encompasses Joyal’s species and constitutes a model of differential linear logic.
      For generalised species of structures, types are interpreted as groupoids which provides the connection with combinatorics whereas they are interpeted as sets in Girard’s normal functors and in the relational model. To investigate how these models interact, we introduce a variant of the relational model where objects are setoids (sets equipped with an equivalence relation) and morphisms are relations. We obtain a new model of differential linear logic (named Reloids) that allows for a less degenerate collapse from species than the one to normal functors or relations. We then show how to construct functors preserving the linear logic structure between these four models.

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 29 novembre 2018 11:00-12:30 - Luc PELLISSIER - Universidad de la República, Montevideo, Uruguay

      Linear Implicative Algebras, towards a BHK interpretation of linear logic

      Résumé : Implicative Algebras were recently introduced as a unified framework for forcing and realisability, whose particularity is to interpret terms and formulæ uniformly.
      -
      In this ongoing work with Alexandre Miquel, we show how linear logic fits in this picture.

      JPEG - 16.3 ko
      Luc PELLISSIER

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 6 décembre 2018 11:00-12:30 - Victor CHEPOI - LIS, Aix-Marseille Université

      Matroïdes et leur graphes des bases

      Résumé : En première partie de l’exposé nous présentons une introduction aux matroïdes et leur définition axiomatique : libres, bases, circuits, fonction de rang, fermeture, dualité, algo glouton.
      Dans une deuxième partie, nous considérons le graphe des bases d’un matroïde, le complexe des triangles et des carrés de ce graphe, ainsi que le polyèdre des bases d’un matroïde.
      Nous présentons une caractérisation locale-vers-globale des graphes de bases : il s’agit exactement des graphes dont le complexe des triangles et carrés est simplement connexe et chaque boule de rayon 3 est isomorphe à une boule d’un graphe de base.
      -
      Ce dernier résultat est un travail en commun avec J. Chalopin et D. Osajda, J. Combin. Th. Ser. B 114 (2015).

      JPEG - 32 ko
      Victor CHEPOI

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Probabilités (PROBA)

    • Vendredi 16 novembre 2018 11:00-12:00 - Jonathan HUSSON - UMPA, ENS Lyon

      Séminaire Probabilités et Statistique (TBA)

      Résumé : TBA
      Lien : theses.fr

      JPEG - 11.5 ko
      Jonathan HUSSON

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 23 novembre 2018 11:00-12:00 - Nina HOLDEN - ETH Zurich

      Natural measures on random fractals

      Résumé : Several fractals that arise as the scaling limit of statistical physics models come equipped with a natural measure. This measure can often be defined equivalently in multiple ways : axiomatically, via Minkowski content, or as the limit of counting measure for the discrete model. We study such measures for the Schramm-Loewner evolution, percolation pivotal points, and various fractals in the geometry of Liouville quantum gravity. Based on joint works with subsets of Bernardi, Lawler, Li, and Sun.

      JPEG - 6 ko
      Nina HOLDEN

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 30 novembre 2018 11:00-12:00 - Laurent MICLO - IMT, Toulouse

      Séminaire Probabilités et Statistique (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 12.1 ko

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 7 décembre 2018 11:00-12:00 - Titus LUPU - LPSM, Paris

      Séminaire Probabilités et Statistique (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 43.1 ko
      Titus LUPU

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 14 décembre 2018 11:00-12:00 - Clément MOUHOT / Maxime HAURAY (Séminaire Hypathie) - University of Cambridge et Aix-Marseille Université

      Séminaire Probabilités et Statistique (TBA)

      Résumé : TBA

      Webpage
      Webpage
      JPEG - 15.9 ko
      Clément MOUHOT
      JPEG - 9 ko
      Maxime HAURAY

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Représentations des Groupes Réductifs (RGR)

    • Jeudi 22 novembre 2018 14:00-15:00 - Ahmed MOUSSAOUI - Université de Versailles Saint-Quentin

      Calcul explicite de supports cuspidaux de paramètres de Langlands

      Résumé : La correspondance de Langlands prédit une bijection entre représentations irréductibles d’un groupe réductif p-adique G et les paramètres de Langlands enrichis de G. La notion de support cuspidal d’une représentation irréductible est bien défini et il lui correspond une notion de support cuspidal pour les paramètres de Langlands enrichis. Dans cet exposé, nous verrons comment calculer explicitement le support cuspidal d’un paramètre de Langlands enrichi d’une forme intérieure de GLn ou d’un groupe classique.

      JPEG - 13.1 ko
      Ahmed MOUSSAOUI

      Lieu : Amphithéâtre Herbrand 130-134 (1er étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Notes de dernières minutes : Exceptionnellement dans l’amphi Herbrand.

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 29 novembre 2018 14:00-15:00 - Simon RICHE - LMBP, Université Clermont Auvergne

      Variations sur l’équivalence de Satake géométrique

      Résumé : L’équivalence de Satake géométrique est une construction fondamentale en théorie des représentations et en arithmétique, qui permet de réaliser "géométriquement" la catégorie des représentations d’un groupe algébrique réductif en termes de faisceaux pervers sur la Grassmannienne affine du groupe dual. Dans cet exposé je présenterai 2 variations autour de ce résultat. Dans la première (issue de travaux avec R. Bezrukavnikov, D. Gaitsgory, I. Mirkovic et L. Rider), on donne une réalisation "de Whittaker" de la catégorie de Satake. Dans la deuxième (issue de travaux avec R. Bezrukavnikov et L. Rider) on donne une équivalence entre 2 catégories qui réalisent le "module antisphérique" de l’algèbre de Hecke affine associée. Ces 2 constructions sont motivées par des questions de théorie des représentations.

      JPEG - 13.2 ko
      Simon RICHE

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Notes de dernières minutes : [Médaille de Bronze CNRS 2016->http://recherche.math.univ-bpclermont.fr/grand_public/actu/riche/index.php] (récompensé pour sa démonstration de la validité de la conjecture de Lusztig).

      Exporter cet événement

      Article

    • Jeudi 13 décembre 2018 14:00-15:00 - Eric OPDAM - University of Amsterdam

      Dirac induction for Hecke algebras

      Résumé : The Dirac operator for graded affine Hecke algebras was introduced by Barbasch, Ciubotaru and Trapa (2010). Based on this construction we defined Dirac induction for graded affine Hecke algebras (Ciubotaru-O.-Trapa). Using this, we (Ciubotaru-O.) showed that given a so-called "massive" elliptic character chi of Euler-Poincare norm 1 of an affine Weyl group, there exists a unique family Ind_D(chi) of virtual "generically discrete series" characters of the associated affine Hecke algebra over its space of Hecke algebra parameters, characterised by the property that its limit for q tends to 1 has elliptic class chi. For every specialisation of the Hecke algebra at a positive parameter, all its irreducible discrete series characters belong to such a unique parameter family of this type.
      -
      We show that the formal degree of Ind_D(chi) is a rational function m_\chi(q) :=fdeg(Ind_D(chi,q)) of the Hecke parameters q, which is regular for positive parameters (this is quite striking, because the family itself is not continuous). This fact enables us to compute m_\chi(q) for every chi as above completely explicitly. We show that Ind_D(chi,q) is a discrete series character (up to a sign) iff m_chi(q) is nonzero, which gives a classification of the discrete series which is uniform in the Hecke algebra parameters q.
      -
      Based on joint work with Ciubotaru and Trapa (JIMJ 2014), and with Ciubotaru (ANT 2017).

      JPEG - 7.9 ko
      Eric OPDAM

      Lieu : Salle des séminaires 304-306 (3ème étage) - Institut de Mathématiques de Marseille (UMR 7373)
      Site Sud - Bâtiment TPR2
      Campus de Luminy, Case 907
      13288 MARSEILLE Cedex 9

      Exporter cet événement

      Article

  • Colloquium de Mathématiques de Marseille

    • Vendredi 14 décembre 2018 16:00-17:00 - Serge CANTAT - IRMAR - Université de Rennes - CNRS

      Un lemme d’Ineterpolation

      Résumé : Considérons une suite u(n) qui est définie par une relation de récurrence linéaire. Le théorème de Skolem, Mahler et Lech stipule que les indices n en lesquels u(n) s’annule forment une union finie de progressions arithmétiques. J’expliquerai comment l’approximation des fonctions continues par des polynômes et les bases de l’analyse p-adique permettent d’obtenir un tel énoncé. La méthode employée couvre maintenant des situations non linéaires et a de multiples conséquences ; j’en décrirai quelques unes.

      JPEG - 7 ko
      Serge CANTAT

      Lieu : FRUMAM - Aix-Marseille Université - Site St Charles
      3, place Victor Hugo - case 39
      13331 MARSEILLE Cedex 03

      Exporter cet événement

      Article

  • Équipe Statistiques (STA)

    • Vendredi 16 novembre 2018 11:00-12:00 - Jonathan HUSSON - UMPA, ENS Lyon

      Séminaire Probabilités et Statistique (TBA)

      Résumé : TBA
      Lien : theses.fr

      JPEG - 11.5 ko
      Jonathan HUSSON

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 23 novembre 2018 11:00-12:00 - Nina HOLDEN - ETH Zurich

      Natural measures on random fractals

      Résumé : Several fractals that arise as the scaling limit of statistical physics models come equipped with a natural measure. This measure can often be defined equivalently in multiple ways : axiomatically, via Minkowski content, or as the limit of counting measure for the discrete model. We study such measures for the Schramm-Loewner evolution, percolation pivotal points, and various fractals in the geometry of Liouville quantum gravity. Based on joint works with subsets of Bernardi, Lawler, Li, and Sun.

      JPEG - 6 ko
      Nina HOLDEN

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 30 novembre 2018 11:00-12:00 - Laurent MICLO - IMT, Toulouse

      Séminaire Probabilités et Statistique (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 12.1 ko

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 7 décembre 2018 11:00-12:00 - Titus LUPU - LPSM, Paris

      Séminaire Probabilités et Statistique (TBA)

      Résumé : TBA

      JPEG - 43.1 ko
      Titus LUPU

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

    • Vendredi 14 décembre 2018 11:00-12:00 - Clément MOUHOT / Maxime HAURAY (Séminaire Hypathie) - University of Cambridge et Aix-Marseille Université

      Séminaire Probabilités et Statistique (TBA)

      Résumé : TBA

      Webpage
      Webpage
      JPEG - 15.9 ko
      Clément MOUHOT
      JPEG - 9 ko
      Maxime HAURAY

      Lieu : CMI, salle de séminaire R164 (1er étage) - I2M - Château-Gombert
      39 rue Frédéric Joliot-Curie
      13453 MARSEILLE cedex 13

      Exporter cet événement

      Article

  • Habilitations à Diriger des Recherches (HDR)

    • Mercredi 5 décembre 2018 09:30-11:00 - Juliana RESTREPO VELÁSQUEZ - I2M, AGT, Aix-Marseille Université

      Sur la géométrie des quotients de produits de courbes

      Résumé : Soutenance de thèse
      -
      Dans ce travail de thèse, on s’intéresse à la géométrie des variétés algébriques qui apparaissent comme résolutions minimales de quotients du produit de courbes par l’action d’un groupe fini. On étudie alors la positivité de leur fibré cotangent, en raison des nombreuses implications géométriques de celle-ci et des informations importantes que l’on en déduit pour aborder certains problèmes difficiles comme la résolution des célèbres conjectures de Lang, Lang-Vojta et Green-Griffiths-Lang ; ces conjectures imposent en particulier de fortes contraintes sur la distribution des courbes rationnelles dans les variétés de type général.
      -
      Dans le cas de la dimension deux, on donne un critère de positivité du fibré cotangent et l’on étudie l’hyperbolicité algébrique des surfaces produit-quotient. Ces résultats s’appliquent au cas des surfaces produit-quotient de type général dont le genre géométrique, l’irrégularité et le second nombre de Segre sont nuls, pour lesquelles on démontre des versions effectives des conjectures précédentes. Plus généralement, en dimension supérieure, on obtient également un critère de positivité du fibré cotangent dans le cas de quotients lisses et l’on étudie en détail le cas des produits symétriques de courbes.
      -
      Abstract : In this thesis, we are interested in the geometry of algebraic varieties that appear as minimal resolutions of quotients of the product of curves by the action of a finite group. We then study the positivity of their cotangent bundle, due to its many geometric implications and the valuable and useful information that can be obtained in order to approach some difficult problems such as the famous conjectures of Lang, Lang-Vojta and Green-Griffiths-Lang ; these conjectures give, in particular, strong constraints on the distribution of the rational curves in varieties of general type.
      -
      In the case of dimension two, we give a criterion for the positivity of the cotangent bundle and we study the algebraic hyperbolicity of product-quotient surfaces. These results apply to the case of product-quotient surfaces of general type with geometric genus, irregularity and second Segre number all equal to zero, in which we prove effective versions of the previous conjectures. More generally in higher dimension, we obtain a criterion for the positivity of the cotangent bundle in the case of smooth quotients and we study in detail the case of the symmetric products of curves.
      -
      Membres du jury :
      -
      - Ingrid Bauer (PR, Université de Bayreuth, Allemagne) (Rapporteur).
      - Thomas Dedieu (MCF, Université Paul Sabatier).
      - Carlo Gasbarri (PR, Université de Strasbourg) (Rapporteur).
      - Julien Grivaux (PR, Paris 6) (Co-directeur de thèse).
      - Francesco Polizzi (PR, Università della Calabria, Italie).
      - Xavier Roulleau (PR, Aix-Marseille Université).
      - Erwan Rousseau (PR, Aix-Marseille Université) (Directeur de thèse).
      -

      JPEG - 11.7 ko
      Juliana RESTREPO-VELÁSQUEZ

      -
      PNG - 7.7 ko
      (lien à venir)


      -
      Liens :
      - theses.fr
      - Fiche de l’ED184

      Lieu : Polytech Marseille, salle 317 - Parc scientifique et technologique de Luminy
      163 avenue de Luminy
      Case 925
      13288 Marseille Cedex 09

      Exporter cet événement

      Article

  • Soutenances de thèses de doctorat

    • Mercredi 5 décembre 2018 09:30-11:00 - Juliana RESTREPO VELÁSQUEZ - I2M, AGT, Aix-Marseille Université

      Sur la géométrie des quotients de produits de courbes

      Résumé : Soutenance de thèse
      -
      Dans ce travail de thèse, on s’intéresse à la géométrie des variétés algébriques qui apparaissent comme résolutions minimales de quotients du produit de courbes par l’action d’un groupe fini. On étudie alors la positivité de leur fibré cotangent, en raison des nombreuses implications géométriques de celle-ci et des informations importantes que l’on en déduit pour aborder certains problèmes difficiles comme la résolution des célèbres conjectures de Lang, Lang-Vojta et Green-Griffiths-Lang ; ces conjectures imposent en particulier de fortes contraintes sur la distribution des courbes rationnelles dans les variétés de type général.
      -
      Dans le cas de la dimension deux, on donne un critère de positivité du fibré cotangent et l’on étudie l’hyperbolicité algébrique des surfaces produit-quotient. Ces résultats s’appliquent au cas des surfaces produit-quotient de type général dont le genre géométrique, l’irrégularité et le second nombre de Segre sont nuls, pour lesquelles on démontre des versions effectives des conjectures précédentes. Plus généralement, en dimension supérieure, on obtient également un critère de positivité du fibré cotangent dans le cas de quotients lisses et l’on étudie en détail le cas des produits symétriques de courbes.
      -
      Abstract : In this thesis, we are interested in the geometry of algebraic varieties that appear as minimal resolutions of quotients of the product of curves by the action of a finite group. We then study the positivity of their cotangent bundle, due to its many geometric implications and the valuable and useful information that can be obtained in order to approach some difficult problems such as the famous conjectures of Lang, Lang-Vojta and Green-Griffiths-Lang ; these conjectures give, in particular, strong constraints on the distribution of the rational curves in varieties of general type.
      -
      In the case of dimension two, we give a criterion for the positivity of the cotangent bundle and we study the algebraic hyperbolicity of product-quotient surfaces. These results apply to the case of product-quotient surfaces of general type with geometric genus, irregularity and second Segre number all equal to zero, in which we prove effective versions of the previous conjectures. More generally in higher dimension, we obtain a criterion for the positivity of the cotangent bundle in the case of smooth quotients and we study in detail the case of the symmetric products of curves.
      -
      Membres du jury :
      -
      - Ingrid Bauer (PR, Université de Bayreuth, Allemagne) (Rapporteur).
      - Thomas Dedieu (MCF, Université Paul Sabatier).
      - Carlo Gasbarri (PR, Université de Strasbourg) (Rapporteur).
      - Julien Grivaux (PR, Paris 6) (Co-directeur de thèse).
      - Francesco Polizzi (PR, Università della Calabria, Italie).
      - Xavier Roulleau (PR, Aix-Marseille Université).
      - Erwan Rousseau (PR, Aix-Marseille Université) (Directeur de thèse).
      -

      JPEG - 11.7 ko
      Juliana RESTREPO-VELÁSQUEZ

      -
      PNG - 7.7 ko
      (lien à venir)


      -
      Liens :
      - theses.fr
      - Fiche de l’ED184

      Lieu : Polytech Marseille, salle 317 - Parc scientifique et technologique de Luminy
      163 avenue de Luminy
      Case 925
      13288 Marseille Cedex 09

      Exporter cet événement

      Article

Manifestation scientifique

  • Équipe Analyse Appliquée (AA)

Ajouter un événement