Analyse de modèles pour ITER ; Traitement des conditions aux limites de systèmes modélisant le plasma de bord dans un tokamak

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 18/03/2014
14 h 00 min - 16 h 00 min

Catégories


Cette thèse concerne l’étude des interactions entre le plasma et la paroi d’un réacteur à fusion nucléaire de type tokamak. L’objectif est de proposer des méthodes de résolution des systèmes d’équations issus de modèles de plasma de bord. Nous nous sommes intéressés au traitement de deux difficultés qui apparaissent lors de la résolution numérique de ces modèles. La première difficulté est liée à la forme complexe de la paroi du tokamak. Pour cela, il a été choisi d’utiliser des méthodes de pénalisation volumique. Des tests numériques de plusieurs méthodes de pénalisation ont été réalisés sur un problème hyperbolique non linéaire avec un domaine 1D. Une de ces méthodes a été étendue à un système hyperbolique quasilinéaire avec bord non caractéristique et conditions aux limites maximales strictement dissipatives sur un domaine multidimensionnel : il est alors démontré que cette méthode de pénalisation ne génère pas de couche limite. La deuxième difficulté provient de la forte anisotropie du plasma, entre la direction parallèle aux lignes de champ magnétique et la direction radiale. Pour le potentiel électrique, cela se traduit par une résistivité parallèle très faible.
Afin d’éviter les difficultés liées au fait que le problème devient mal posé quand la résistivité parallèle tend vers 0, nous avons utilisé des méthodes de type asymptotic-preserving (AP). Pour les problèmes non linéaires modélisant le potentiel électrique avec un domaine 1D et 2D, nous avons fait l’analyse théorique ainsi que des tests numériques pour deux méthodes AP. Des tests numériques sur le cas 1D ont permis une étude préliminaire du couplage entre les méthodes de pénalisation volumique et AP.

{{Jury}} :
– Didier BRESCH, CNRS, LAMA UMR 5127, rapporteur
– Laurence HALPERN, Université Paris 13, rapporteur
– Pierre DEGOND, Imperial College London, examinateur
– David GÉRARD-VARET, Université Denis Diderot Paris 7, examinateur
– Olivier GUÈS, Aix-Marseille-Université, co-directeur de thèse
– Philippe ANGOT, Aix-Marseille-Université, co-directeur de thèse

Page web I2M“>Page web I2M

 

Lien TEL vers la thèse

Olivier CHABROL
Posts created 14

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Secured By miniOrange