Composantes de Fatou errantes pour les applications polynomiales en dimension supérieure.

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 12/01/2015
14 h 00 min - 15 h 00 min

Catégories Pas de Catégories


Le célèbre théorème de non-errance de Sullivan affirme que les fractions rationnelles de CP^1 n’admettent pas de composantes de Fatou errantes. En collaboration avec M. Astorg, X. Buff, H. Peters et J. Raissy, utilisant une idée de M. Lyubich, nous avons construit des exemples montrant que ce théorème ne se généralise pas en dimension supérieure. L’objet de l’exposé est de présenter cette construction, qui est basée sur la théorie de l’implosion parabolique.

[http://perso-math.univ-mlv.fr/users/dujardin.romain/]

Olivier CHABROL
Posts created 14

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Secured By miniOrange