Déformation de feuilletages en dimension 3

Hélène Eynard

http://www.math.jussieu.fr/~heynardb/

Date(s) : 17/02/2014   iCal
15 h 30 min - 16 h 30 min

Toute variété compacte sans bord de dimension 3 admet un feuilletage de codimension 1, c’est-à-dire une partition en surfaces immergées, appelées {feuilles}, qui, localement, “s’empilent gentîment”, comme des plans affines parallèles dans $\mathbb{R}^3$. J. Wood et W. P. Thurston ont même montré que tout champ de plans peut être déformé en (champ de plans tangent à un) feuilletage. On peut alors se demander si deux feuilletages dont les champs de plans tangents sont homotopes peuvent être déformés l’un en l’autre {parmi les feuilletages}. Nous verrons que la réponse est essentiellement “oui”, en commençant par une présentation visuelle du procédé de déformation de Thurston.

 

Catégories



Retour en haut