Détection de signatures moléculaires de convergences évolutives




Date(s) : 01/07/2015   iCal
11 h 00 min - 12 h 00 min

La regretté Thylacine et le Loup ont une boite crânienne, des mâchoires, extrêmement similaires. Or l’un était un marsupial et l’autre est un placentaire.
Ce bel exemple de convergence évolutive est-il observable à l’échelle génétique?
Nous proposons une nouvelle approche pour détecter la convergence au niveau génétique et évaluons ses performances par rapport à celle proposée par Foote et al (Nature 2015).

Webpage“>Webpage

Catégories



Retour en haut