Domaines fondamentaux pour les groupes de Schottky affines préservant une forme quadratique de signature (2n+2, 2n+1)




Date(s) : 09/01/2015   iCal
11 h 00 min - 12 h 00 min

Une conjecture due à Milnor demande si tout groupe de transformations affines réelles agissant de façon proprement discontinue est virtuellement résoluble. Margulis a démontré en 1983 que cette conjecture était fausse ; plus tard, Abels, Margulis et Soifer ont construit une famille de contre-exemples qui sont des groupes libres, préservant une forme quadratique de signature $(d+1, d)$ (avec $d$ impair). Nous allons construire explicitement un domaine fondamental pour ces groupes, ce qui permettra notamment de préciser la topologie de la variété quotient.

[http://www.math.u-psud.fr/~smilga/]

Catégories Pas de Catégories



Retour en haut