K-Théorie, homologies cycliques, et caractère de Chern-Connes




Date(s) : 20/06/2019   iCal
14 h 00 min - 15 h 00 min

Un invariant particulièrement important d’une C*-algèbre est sa K-théorie topologique. Pour la calculer (au moins approximativement) on construit des théories d’homologie (appelées cycliques) bien calculables, définies comme l’homologie d’un complexe naturellement associé à une C*-algèbre, et des transformations naturelles de la K-théorie vers ces théories cycliques permettant de les comparer. Dans cet exposé on s’intéresse à la fidelité, respectivement aux contre-exemples à la fidélité de ces transformations.

Webpage“>Webpage

Catégories Pas de Catégories



Retour en haut