La longueur palindromique de préfixes de Thue-Morse

Anna Frid
I2M, Aix-Marseille Université
/user/anna.frid/

Date(s) : 18/02/2020   iCal
11 h 00 min - 12 h 00 min

 

Combien faut-il de palindromes pour exprimer le préfix de longueur n du mot de Thue-Morse, un exemple classique de suite automatique ? La réponse est une suite assez simple 2-régulière dont le graphique est le point fixe d’un morphisme. Cependant, pour le moment ce résultat ne peut pas être directement généralisé aux autres suites automatiques comme par exemple le “mot de doublement de période”. On discutera les difficultés et les problèmes ouverts correspondants.

 

Emplacement
Site Sud, Luminy, TPR2, Salle de Séminaire 304-306 (3ème étage)

Catégories



Retour en haut