Un lemme d’Interpolation




Date(s) : 14/12/2018
16 h 00 min - 17 h 00 min

Considérons une suite u(n) qui est définie par une relation de récurrence linéaire. Le théorème de Skolem, Mahler et Lech stipule que les indices n en lesquels u(n) s’annule forment une union finie de progressions arithmétiques. J’expliquerai comment l’approximation des fonctions continues par des polynômes et les bases de l’analyse p-adique permettent d’obtenir un tel énoncé. La méthode employée couvre maintenant des situations non linéaires et a de multiples conséquences; j’en décrirai quelques unes.

Serge CANTAT (IRMAR, Rennes 1)

http://perso.univ-rennes1.fr/serge.cantat/

Emplacement
FRUMAM, St Charles

Catégories



Retour en haut 

Secured By miniOrange