Une remarque sur un problème de Veech




Date(s) : 10/11/2017   iCal
14 h 00 min - 15 h 00 min

Un problème de Veech de 68, faisant suite à des résultats de Folner des années 50, demande si pour toute partie syndétique S des entiers relatifs, l’ensemble des différences S-S contient un voisinage de Bohr (c’est-à-dire un nombre fini de caractères ne prenant des valeurs suffisemment petites que sur S-S). Trente ans plus tard, Glasner a proposé un contre-exemple moyennant l’existence d’un groupe topologique exotique, satisfaisant certaines propriétés dynamiques, mais pas d’autres. Le but de l’exposé sera de présenter cette stratégie, et d’exhiber une propriété dynamique additionnelle qu’un tel groupe, s’il existe, doit nécessairement posséder.

Webpage“>Webpage

Catégories Pas de Catégories



Retour en haut